• Les vertus du Coran


Sourate Ta Ha
Cheik / Ali El hudhaify

  • Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

    20:1 Ta. Ha.

    20:2 Nous ne t’avons point révélé ce Coran, (ô Mohammed), pour que tu sois tourmenté,

    20:3 mais comme un rappel pour celui qui craint (Dieu),

    20:4 une révélation venant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes,

    20:5 le Tout Miséricordieux, qui S’est établi sur Son Trône.

    20:6 C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, ce qui se trouve entre les deux, ainsi que ce qui se trouve dans les profondeurs du sol.

    20:7 Et même si tu élèves la voix, [sache qu’Il] connaît toutes les (pensées) secrètes, même les plus cachées.

    20:8 Dieu! Point de divinité à part Lui! Et Il possède les plus beaux noms.

    20:9 L’histoire de Moïse t’est-elle parvenue?

    20:10 Lorsqu’il vit du feu, il dit à sa famille : « Restez ici! Je vois du feu, au loin; peut-être pourrai-je vous en rapporter un tison ou trouverai-je, auprès de lui, de quoi me guider. »

    20:11 Puis, lorsqu’il y arriva, il fut interpellé : « Ô Moïse!

    20:12 Je suis ton Seigneur. Déchausse-toi, car tu es dans la vallée sacrée de Touwa.

    20:13 Je t’ai choisi, alors écoute ce qui va t’être révélé. En vérité,

    20:14 je suis Dieu et il n’y a pas d’autre divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la prière pour M’avoir présent en ta pensée.

    20:15 L’Heure viendra certainement. Mais Je la garderai secrète afin que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts.

    20:16 Que celui qui n’y croit pas et qui suit ses propres passions ne t’en détourne pas, sinon tu périras.

    20:17 Et qu’est-ce qu’il y a dans ta main droite, ô Moïse? »

    20:18 Moïse répondit : « C’est mon bâton sur lequel je m’appuie et qui me sert à effeuiller (les arbres) pour mes moutons. Et j’en fais aussi d’autres usages. »

    20:19 Dieu lui dit : « Jette-le, Ô Moïse! »

    20:20 Il le jeta et le vit se transformer en un serpent qui rampait.

    20:21 Dieu dit : « Reprends-le et ne crains rien; Nous lui rendrons sa forme initiale.

    20:22 Et serre ta main sous ton aisselle; elle en sortira blanche [et étincelante], sans aucun mal, et ce sera là un deuxième prodige.

    20:23 Cela pour que Nous te fassions voir certains de Nos plus grands signes.

    20:24 Rends-toi auprès de Pharaon, car il a transgressé toutes les limites. »

    20:25 Moïse dit : « Seigneur! Fais que ma poitrine s’ouvre à Ta révélation

    20:26 et facilite ma mission.

    20:27 Débarrasse-moi de mon défaut d’élocution

    20:28 afin qu’ils comprennent mes paroles.

    20:29 Donne-moi un assistant, parmi les membres de ma famille et

    20:30 (que ce soit) Aaron, mon frère.

    20:31 Accrois par lui ma force!

    20:32 Associe-le à ma mission,

    20:33 afin que Nous puissions Te glorifier

    20:34 et T’invoquer encore plus,

    20:35 car Tu es Celui qui toujours nous observe.

    20:36 Dieu dit : « Ta demande est exaucée, ô Moïse.

    20:3 Et en vérité, Nous t’avons déjà favorisé, une première fois,

    20:38 lorsque Nous révélâmes à ta mère :

    20:39 « Jette-le dans le coffre, jette le coffre à la mer, et que la mer le relance sur la rive; un ennemi à Moi et à lui le recueillera. » Je te faisais aimer de tous, par un effet de Ma bonté, afin que tu sois élevé selon Ma volonté.

    20:40 Et voilà qu’un jour, ta sœur vint dire : « Puis-je vous indiquer une nourrice pour s’en occuper? » Ainsi Nous te rendîmes à ta mère afin que son œil se réjouisse et qu’elle ne s’afflige plus. Plus tard, tu tuas un individu et Nous te libérâmes des craintes qui t’oppressaient. Et Nous t’imposâmes plusieurs épreuves (difficiles). Puis tu demeuras plusieurs années durant parmi les habitants de Madyan. Et ensuite tu vins ici, ô Moïse, conformément à (Mon) décret.

    20:41 Je t’ai formé pour être à Mon service.

    20:42 Partez, toi et ton frère, [tous deux appuyés de] Mes signes, et ne cessez pas de M’invoquer.

    20:43 Allez tous deux trouver Pharaon; il a certes transgressé (toutes les limites).

    20:44 Et parlez-lui gentiment; peut-être prêtera-t-il attention ou Me craindra-t-il. »

    20:45 Ils dirent : « Notre Seigneur! Nous craignons qu’il ne s’emporte contre nous ou qu’il ne se livre à quelques excès. »

    20:46 Il dit : « Ne craignez rien. Je suis avec vous; J’entends et Je vois tout.

    20:47 Allez le trouver et dites-lui : « Nous sommes tous deux des messagers de ton Seigneur. Laisse partir avec nous les enfants d’Israël et ne les tourmente plus. Nous t’apportons un signe de notre Seigneur. Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin!

    20:48 Certes, il nous a été révélé que le châtiment frappera celui qui rejette la foi et s’en détourne. »

    20:49 Pharaon dit : « Qui donc est votre Seigneur, ô Moïse? »

    20:50 « Notre Seigneur, dit Moïse, est Celui qui donne à chaque être sa forme [et sa nature] distinctes et qui le dirige ensuite dans la voie [qu’il doit suivre]. »

    20:51 « Qu’en est-il donc des générations anciennes? », dit Pharaon.

    20:52 Moïse dit : « La connaissance de leur sort est auprès de mon Seigneur, notée dans un Livre. Mon Seigneur [ne commet] ni erreur ni oubli. »

    20:53 C’est Lui qui a fait de la terre un berceau, pour vous, et vous y a tracé des chemins. Et c’est Lui qui fait descendre l’eau du ciel. Avec celle-ci, Nous faisons germer, par couples, des plantes de toutes sortes (et Nous vous disons) :

    20:54« Mangez et faites paître votre bétail. » Voilà bien là des signes pour les doués d’intelligence.

    20:55 C’est de la terre que Nous vous avons créés et Nous vous y ferons retourner. Puis, c’est d’elle encore que Nous vous ferons sortir une nouvelle fois.

    20:56 Nous avons certes montré tous Nos prodiges (à Pharaon); mais il les a niés et a refusé d’y croire.

    20:57 Il dit : « Es-tu venu avec ta magie pour nous chasser de notre pays, ô Moïse?

    20:58 Nous pouvons certainement produire une magie semblable. Fixe un rendez-vous entre nous, que nous observerons tous deux sans faute, dans un endroit convenant à chacun. »

    20:59 Alors Moïse dit : « Votre rendez-vous aura lieu le jour de la fête. Et que les gens se rassemblent dès le matin. »

    20:60 Pharaon se retira. Il mit en œuvre tous ses moyens, puis vint (au lieu du rendez-vous).

    20:61 Moïse leur dit : « Malheur à vous ! Ne forgez pas de mensonge contre Dieu, sinon Il vous frappera d’un châtiment qui vous détruira ! Celui qui ment échouera misérablement. »

    20:62 Les magiciens se concertèrent et adoptèrent un plan en grand secret.

    20:63 Ils se dirent, (entre eux) : « Voici deux magiciens qui, par leur magie, veulent vous chasser de votre pays et anéantir vos plus grandes traditions.

    20:64 Alors unissez vos efforts et avancez-vous en rangs serrés. Celui qui aura le dessus, aujourd’hui, gagnera sur toute la ligne. »

    20:65 (Puis) ils dirent : « Ô Moïse! Veux-tu être le premier [à jeter ton bâton], ou (préfères-tu) que nous soyons les premiers à jeter? »

    20:66 « Jetez les premiers! », dit Moïse. Et aussitôt, par l’effet de leur magie, leurs cordes et leurs bâtons lui semblèrent ramper sur le sol.

    20:67 Moïse ressentit quelque peur en lui-même.

    20:68 Nous lui dîmes : « Ne crains rien! C’est toi qui auras le dessus!

    20:69 Jette ce qu’il y a dans ta main droite; cela dévorera ce qu’ils ont fabriqué. Ce qu’ils ont fabriqué n’est qu’une ruse de magicien; et peu importe son degré (d’adresse), le magicien ne réussit jamais, où qu’il aille. »

    20:70 [Voyant cela], les magiciens se jetèrent prosternés en s’écriant : « Nous croyons au Seigneur d’Aaron et de Moïse! »

    20:71 Pharaon dit : « Croyez-vous en lui avant que je ne vous y autorise? C’est lui votre chef qui vous a enseigné la magie! Je vous ferai sûrement couper mains et pieds opposés et je vous ferai crucifier aux troncs des palmiers; et vous saurez, avec certitude, qui de nous [peut affliger] le châtiment le plus sévère et le plus durable! »

    20:72 Ils dirent : « Nous ne pouvons plus, maintenant, te mettre au-dessus de ces preuves claires qui nous ont été présentées, ni au-dessus de Celui qui nous a créés. Décrète donc ce que tu veux décréter. Tes décrets ne toucheront que notre vie d’ici-bas.

    20:73 Certes, nous croyons en notre Seigneur, afin qu’Il nous pardonne nos péchés ainsi que la magie à laquelle tu nous as contraints. Dieu est meilleur et éternel. »

    20:74 Certes, quiconque se présente en criminel devant son Seigneur sera voué à l’Enfer, où il ne pourra ni vivre ni mourir.

    20:75 Mais quiconque se présente à Lui en croyant, ayant accompli de bonnes œuvres, il accèdera aux plus hauts rangs

    20:76– les jardins d’Éden sous lesquels coulent des ruisseaux, où il demeurera éternellement. Voilà la récompense de ceux qui auront cherché à se purifier.

    20:77 En vérité, Nous révélâmes à Moïse : « Pars de nuit, en tête de Mes serviteurs ; puis trace-leur un passage à sec dans la mer, sans craindre d’être poursuivi et sans éprouver de peur (face à la mer). »

    20:78 Puis Pharaon se mit à leur poursuite, suivi de ses troupes, et ils furent tous submergés par les flots.

    20:79 Ce fut ainsi que Pharaon égara son peuple, plutôt que de le guider vers le droit chemin.

    20:80 Ô enfants d’Israël ! Nous vous avons délivrés de votre ennemi et Nous avons pris un engagement avec vous sur le versant droit du Mont (Sinaï). Et Nous avons fait descendre sur vous la manne et les cailles :

    20:81 « Mangez des bonnes choses que Nous vous offrons, mais ne commettez pas d’excès, sinon Ma colère s’abattra sur vous; et celui sur qui Ma colère s’abat est certes perdu !

    20:82 Je suis Pardonneur envers celui qui se repent, croit, fait le bien et persévère dans le droit chemin. »

    20:83 « Pourquoi, Moïse, t’es-tu hâté de quitter ton peuple ? »

    20:84 « Ils sont sur mes traces, dit Moïse. Je me suis hâté vers Toi, Seigneur, afin que Tu sois satisfait. »

    20:85 Dieu dit : « Nous avons mis ton peuple à l’épreuve durant ton absence. Celui qui vient de Samarie les a égarés. »

    20:86 Moïse retourna donc vers son peuple, furieux et l’âme en peine. Il dit : « Ô mon peuple! Votre Seigneur ne vous a-t-Il pas fait une belle promesse? L’aurez-vous trouvée trop longue à s’accomplir? Ou avez-vous plutôt souhaité que la colère de votre Seigneur s’abatte sur vous, en rompant votre engagement envers moi? »

    20:87 Ils dirent : « Ce n’est pas de notre propre gré que nous avons manqué à notre engagement envers toi. Nous étions (lourdement) chargés des ornements du peuple (de Pharaon) et nous les avons jetés dans le feu, comme nous l’avait suggéré le Samiri.»

    20:88 C’est ainsi qu’il fit fondre l’or pour en faire, à leur intention, une forme ressemblant à un veau. Il leur sembla [que cette forme] meuglait, alors ils (s’écrièrent) : « C’est votre dieu et celui de Moïse ; il a dû l’oublier ! »

    20:89 Quoi ! Ne voyaient-ils pas que ce veau ne leur répondait pas et qu’il ne possédait aucun moyen de leur nuire ni de leur faire du bien ?

    20:90 Certes, Aaron leur avait bien dit, auparavant : « Ô mon peuple! Ce (veau) n’est qu’une épreuve pour vous tenter. Or, c’est le Tout Miséricordieux qui est vraiment votre Seigneur. Suivez-moi donc et obéissez à mon commandement. »

    20:91 Ils dirent : « Nous ne cesserons de l’adorer jusqu’à ce que Moïse revienne. »

    20:92 Alors (Moïse) dit : « Ô Aaron! Qu’est-ce qui t’a empêché, quand tu les as vus s’égarer,

    20:93 de me rejoindre aussitôt? As-tu donc désobéi à mon commandement? »

    20:94 Aaron répondit : « Ô fils de ma mère! Ne me m’agrippe ni par la barbe ni par la tête ! Je craignais que tu ne me dises : « Tu as divisé les enfants d’Israël et tu n’as pas respecté mes consignes.»

    20:95 Alors (Moïse) dit : « Et toi, le Samiri, qu’as-tu à répondre? »

    20:96 Ce dernier dit : « J’ai vu ce qu’ils n’ont pas vu. Alors à même la trace laissée par le messager, j’ai pris une poignée de poussière et je l’ai jetée [dans le métal fondu]. Voilà ce que mon âme m’a suggéré. »

    20:97 « Va-t-en! », dit Moïse. « Dans cette vie, tu auras à dire à tout le monde : « Ne me touchez pas! » Et il y aura pour toi, (dans l’autre vie), un rendez-vous que tu ne pourras manquer. Maintenant, regarde ta divinité que tu as adorée de façon assidue; nous la brûlerons certes et ensuite, nous disperserons ses cendres sur la mer.

    20:98 En vérité, votre seul dieu est Dieu l’Unique, en dehors de qui il n’y a point de divinité. De Sa science, Il embrasse tout.

    20:99 C’est ainsi que Nous te racontons certains récits du passé. C’est bien un rappel de Notre part que Nous t’avons révélé.

    20:100 Quiconque se détourne [de ce Coran] portera un fardeau au Jour de la Résurrection

    20:101 et demeurera à jamais dans cet état. Et quel sinistre fardeau, pour lui, au Jour de la Résurrection.

    20:102 Ce jour-là, lorsqu’on aura soufflé dans la Trompe, Nous rassemblerons les criminels, dont la vue sera troublée par la terreur.

    20:103 Ils chuchoteront entre eux : « Mais nous ne sommes restés sous terre que dix jours, tout au plus! »

    20:104 Nous savons mieux que quiconque ce qu’ils se diront. Ceux dont la conduite aura été la plus exemplaire, parmi eux, diront : « Nous ne sommes restés qu’un seul jour. »

    20:105 Ils t’interrogent à savoir (ce que deviendront) les montagnes, (ce jour-là). Dis : « Mon Seigneur les réduira en poussière qu’Il éparpillera,

    20:106 et les laissera comme un plaine dénudée

    20:107 sur laquelle tu ne verras ni sinuosités ni relief. »

    20:108 Ce jour-là, ils répondront docilement à l’appel du Convocateur. Et les voix se feront plus basses devant le Tout Miséricordieux; tu n’entendras alors qu’un léger murmure.

    20:109 Ce jour-là, aucune intercession ne saura profiter à quiconque, sauf si elle vient de celui à qui Dieu aura accordé Sa permission et dont Il aura agréé les paroles.

    20:110 Il connaît (tout) ce qui est devant eux et (tout) ce qui est derrière eux, tandis qu’eux-mêmes ne peuvent le comprendre avec le peu de savoir qu’ils ont.

    20:111 Et les visages s’humilieront devant le Vivant, l’Éternel. Et malheur à celui qui, (ce jour-là), portera le fardeau d’une iniquité.

    20:112 Et quiconque aura fait de bonnes œuvres tout en étant croyant n’aura à craindre ni injustice ni réduction (de sa récompense).

    20:113 C’est ainsi que Nous avons révélé ce Livre, [le Coran], en langue arabe et que Nous y avons multiplié les avertissements; peut-être craindront-ils (Dieu) ou prêteront-ils attention.

    20:114 Que soit exalté Dieu, le Vrai Souverain! Et ne te hâte pas, (ô Mohammed), de réciter le Coran avant que sa révélation ne soit achevée. Et dis : « Mon Seigneur! Accrois mes connaissances! »

    20:115 En vérité, Nous avions fait une recommandation à Adam; mais il l’oublia. Et Nous n’avons pas trouvé, chez lui, de résolution ferme.

    20:116 Et lorsque Nous dîmes aux anges : « Prosternez-vous devant Adam », tous se prosternèrent à l’exception d’Iblis, qui refusa.

    20:117 Alors Nous dîmes : « Ô Adam! Celui-là est vraiment un ennemi pour toi et pour ta femme. Prends garde qu’il ne vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux.

    20:118 [Au Paradis], tu n’auras jamais faim et ne connaîtras point la nudité de ton corps;

    20:119 tu n’auras pas soif et ne seras point frappé par l’ardeur du soleil. »

    20:120 Mais Satan vint lui (suggérer), en chuchotant : « Ô Adam! Veux-tu que je te montre l’arbre de l’immortalité et un royaume impérissable? »

    20:121 Alors tous deux, (Adam et Ève), mangèrent (des fruits) de l’arbre. (Et c’est ainsi que) leur nudité leur apparut, et qu’ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du Paradis. Voilà comment Adam désobéit à son Seigneur et s’égara.

    20:122 Son Seigneur l’accueillit par la suite dans Sa grâce, lui pardonna et le remit sur la bonne voie.

    20:123 Il dit : « Descendez d’ici, [Adam et Ève]! Vous serez sans cesse ennemis les uns des autres! Et si un guide vous vient de Ma part, quiconque le suivra ne s’égarera pas et ne sera point malheureux.

    20:124 Et celui qui se détournera de Mon rappel mènera certes une vie misérable, et le Jour de la Résurrection, Nous l’amènerons aveugle au rassemblement. »

    20:125 Il dira : « Ô mon Seigneur! Pourquoi m’as-Tu ressuscité aveugle alors qu’auparavant, je voyais? »

    20:126 (Dieu lui) dira : « Nos signes te sont parvenus, mais tu les as délaissés. Alors aujourd’hui, tu es délaissé à ton tour. »

    20:127 Ainsi rétribuons-Nous celui qui s’adonne aux excès et qui ne croit pas aux signes de son Seigneur. Et certes, le châtiment de l’au-delà est plus sévère et plus durable.

    20:128 Cela ne leur a-t-il pas servi d’avertissement, que Nous ayons détruit, avant eux, tant de générations dans les maisons desquelles ils marchent, aujourd’hui? Voilà bien là des signes pour les doués d’intelligence.

    20:129 Et n’eût été d’un décret préalable de ton Seigneur et d’un terme déjà fixé, leur châtiment aurait été inévitable et immédiat (en ce monde).

    20:130 Alors endure patiemment ce qu’ils disent et célèbre les louanges de Ton Seigneur avant le lever du soleil, avant son coucher et pendant la nuit. Et glorifie-Le aussi aux deux extrémités du jour; ce sera ta voie vers la félicité.

    20:131 Et ne porte point ton regard vers les jouissances temporaires que Nous avons accordées à certains d’entre eux, comme décor de la vie présente, et par lesquelles Nous les éprouvons. Ce que ton Seigneur a à t’offrir est bien meilleur et plus durable.

    20:132 Et recommande la prière, à ta famille, et fais-la (toi-même) avec persévérance. Nous ne te réclamons point de nourriture; c’est à Nous de te nourrir. Et (le fruit de) l’au-delà est réservé à la piété.

    20:133 Et ils disent : « Pourquoi n’apporte-t-il pas un miracle venant de son Seigneur? » La preuve contenue dans les Écritures antérieures ne leur est-elle pas parvenue?

    20:134 Et si Nous les avions détruits par un châtiment avant [la venue de Mohammed], ils auraient certainement dit : « Notre Seigneur! Si seulement Tu nous avais envoyé un messager! Nous aurions alors suivi Tes révélations [et cela nous aurait épargné] l’humiliation et la disgrâce! »

    20:135 Dis : « Chacun attend. Alors attendez donc! Vous saurez bientôt qui sont ceux qui suivent le droit chemin et ceux qui sont bien guidés. »

Commentaires

app android

Sélections