• Les vertus du Coran


Sourate Saad
Cheik / Ali El hudhaify

  • Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

    38:1 Saad . Par le Coran au renom glorieux!

    38:2 Ceux qui ne croient pas, imbus d’eux-mêmes, sont en dissidence.

    38:3 Combien avons-Nous anéanti de générations avant eux ! Elles appelèrent (à l"aide) mais, hélas, l"heure n"était plus à la fuite !

    38:4 Ils s’étonnent que l’un d’entre eux vienne les avertir. Et les mécréants disent : « C’est un magicien, un charlatan.

    38:5 Réduirait-il nos divinités à un seul (et unique) Dieu ? Voilà, vraiment, une chose stupéfiante ! ».

    38:6 Leurs notables partirent en disant : « Allez-vous-en et restez fidèles à vos divinités. Car il s’agit certainement d’un plan élaboré (contre vous) !

    38:7 Nous n’avons jamais entendu parler de cela dans la dernière religion. Alors ce n’est rien d’autre qu’une pure invention !

    38:8 Quoi ! N’aurait-on révélé le rappel qu’à lui seul, parmi nous? ». Mais ils sont dans le doute au sujet de Mon rappel, n’ayant pas encore goûté à Mon châtiment!

    38:9 Ou serait-ce qu’ils détiennent les trésors de la miséricorde de ton Seigneur, le Puissant, Celui qui donne sans compter?

    38:10 Ou détiendraient-ils le royaume des cieux et de la terre, de même que tout ce qui existe entre les deux? Qu’ils y montent donc [par n’importe quel moyen]!

    38:11 Voilà une troupe de coalisés qui sera défaite sur place!

    38:12 Avant eux, le peuple de Noé, les Aad, Pharaon, au pouvoir fermement établi,

    38:13 les Thamoud, le peuple de Lot et les gens d’Al-Aykah ont tous rejeté (leurs messagers). Voilà les coalisés.

    38:14 Il n’en est aucun qui n’ait rejeté les messagers; par conséquent, Mon châtiment était (parfaitement) justifié.

    38:15 Ceux-ci n’auront à attendre qu’un cri, un seul qui ne sera pas répété.

    38:16 Et ils disent, [en se moquant] : « Notre Seigneur! Hâte-nous notre sentence avant le Jour des Comptes! ».

    38:17 Endure patiemment ce qu’ils disent. Et rappelle-toi David, Notre serviteur doué de force qui, toujours, se tournait (vers Dieu) plein de repentir.

    38:18 Nous fîmes en sorte que les montagnes chantent les louanges de Dieu en sa compagnie, au crépuscule et à l’aube,

    38:19 de même que les oiseaux assemblés à ses côtés; tous se tournaient vers Dieu.

    38:20 Et Nous rendîmes puissant son royaume et lui donnâmes la sagesse et un bon sens du jugement.

    38:21 L’histoire des plaideurs t’est-elle parvenue? Ces derniers escaladèrent le mur du sanctuaire

    38:22 et entrèrent dans la chambre royale. Ils firent irruption auprès de David et effrayèrent ce dernier. Ils lui dirent : « N’aies pas peur. (Nous sommes) deux plaideurs; l’un de nous a causé du tort à l’autre; juge donc en toute équité entre nous. Ne sois point injuste et guide-nous vers le droit chemin.

    38:23 Cet homme que voici est mon frère, fit l’un. Il possède quatre-vingt-dix-neuf brebis : je n’en ai qu’une seule. Il m’a dit : « Confie-la-moi », et il fut le plus fort dans la discussion. »

    38:24 David dit : « Il fut injuste à ton égard en te demandant de joindre ta brebis aux siennes. Beaucoup de gens briment les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres – et ces derniers sont rares. » David comprit alors que Nous l’avions mis à l’épreuve par cet exemple, alors il demanda pardon à son Seigneur, tomba prosterné et se repentit.

    38:25 Nous lui pardonnâmes. Il sera certes un de Nos rapprochés, et un heureux destin lui est réservé dans l’au-delà.

    38:26 « Ô David, Nous avons fait de toi un calife sur terre. Juge donc en toute équité entre les gens et ne suis pas tes passions; elles risquent de t’égarer du sentier de Dieu. Certes, ceux qui s’égarent du sentier de Dieu recevront un terrible châtiment pour avoir oublié le Jour des Comptes. »

    38:27 Ce n’est pas en vain que Nous avons créé le ciel, la terre, et tout ce qui existe entre les deux. C’est là ce que pensent les mécréants. Et malheur à ceux qui ne croient pas : le feu [les attend]!

    38:28 Traiterons-Nous ceux qui croient et font le bien de la même manière que ceux qui sèment la corruption sur terre? Ou traiterons-Nous les pieux comme les malfaisants?

    38:29 (Ceci) est une Écriture bénie que Nous t’avons révélée, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent.

    38:30 À David, Nous fîmes don de Salomon; quel excellent serviteur il fut! Et il était toujours prompt au repentir.

    38:31 Quand, un après-midi, on lui eut présenté de magnifiques chevaux de course,

    38:32 il (se) dit : « Voilà que j’ai préféré les biens (éphémères de ce monde) au point (d’oublier) le rappel de mon Seigneur. Le soleil est déjà couché, et je n’ai pas prié ! »

    38:33 Alors il ordonna : « Ramenez-moi (ces chevaux) ! ». Et il les fit passer au fil de son épée, leur coupant les pattes et le cou.

    38:34 Et Nous avons certes éprouvé Salomon en plaçant sur son trône un corps (sans vie). Alors il se repentit.

    38:35 Il dit : « Seigneur, pardonne-moi. Et accorde-moi un royaume que nul ne possédera après moi. Tu es, certes, Celui qui donne sans compter. »

    38:36 Nous rendîmes alors le vent soumis à lui et, par son ordre, il le déposait avec douceur partout où il voulait aller.

    38:37 Et les démons, les bâtisseurs et les plongeurs de toutes sortes (furent soumis à lui),

    38:38 et d’autres encore, enchaînés deux à deux.

    38:39 « Voici Nos largesses, (Salomon) : dispense-les ou retiens-les sans avoir à en rendre compte. »

    38:40 Il sera certes un de Nos rapprochés, et un heureux destin lui est réservé.

    38:41 Et mentionne-[leur] Job, Notre serviteur. Il invoqua son Seigneur : « Certes, Satan m’a infligé détresse et tourments ! ».

    38:42 « Frappe le sol de ton pied. [Il en sortira] une (source) d’eau fraîche pour te laver et boire. »

    38:43 Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse ; ce fut là une miséricorde de Notre part, et un rappel pour les gens doués d’intelligence.

    38:44 Et (il lui fut dit) : « Prends dans ta main un faisceau de brindilles et frappes-en [ton épouse] afin de ne pas manquer à ton serment. » Certes, Nous l’avons trouvé vraiment patient, et il était un excellent serviteur, toujours prompt au repentir.

    38:45 Et fais mention aussi de Nos serviteurs Abraham, Isaac et Jacob, hommes aussi forts que clairvoyants.

    38:46 Nous leur avons accordé une rare distinction : celle d’avoir toujours l’au-delà à l’esprit lorsqu’ils œuvraient.

    38:47 Ils sont, auprès de Nous, parmi les meilleurs élus.

    38:48 Et fais mention d’Ismaël et d’Élisée, ainsi que de Dhoul-Kifl : chacun d’eux fut élu.

    38:49 Ceci est un rappel. Et pour les pieux, un heureux destin est réservé dans l’au-delà.

    38:50 Devant eux s’ouvriront toutes grandes les portes des Jardins d’Éden.

    38:51 Là, ils s’allongeront et demanderont des fruits en abondance, de même que des boissons (délicieuses).

    38:52 Et auprès d’eux, ils auront des compagnes au regard chaste, toutes du même âge.

    38:53 Voilà ce qui vous est promis pour le Jour des Comptes.

    38:54 Ces largesses, vous les recevrez de Nous, et elles seront inépuisables.

    38:55 Quant aux rebelles, il leur est réservé le pire destin, dans l’au-delà,

    38:56 l’Enfer, où ils brûleront : quelle horrible demeure dernière!

    38:57 Là, ils goûteront tour à tour une eau bouillante et un affreux breuvage glacé,

    38:58 de même que d’autres tourments tout aussi horribles, [composés de deux extrêmes].

    38:59 Voici une foule précipitée avec vous [dans l"Enfer]. Nulle bienvenue à eux ! Les voilà affrontant le Feu ! »

    38:60 Ils disent « C’est plutôt à vous que nous disons : « Nulle bienvenue ! ». C’est vous qui nous avez devancés dans la mécréance. Et quel mauvais lieu de fixation (que le nôtre) !,»

    38:61 Puis ils ajouteront, [implorant Dieu] : « Seigneur ! Fais que ceux qui nous ont pavé le chemin jusqu’ici subissent un double châtiment dans le Feu ! »

    38:62 [Et ils se demanderont] : « Qu"avons-nous à ne pas voir des hommes que nous comptions jadis parmi les malfaiteurs ?

    38:63 Avons-nous eu tort de nous moquer d"eux, ou est-ce que ce sont nos yeux qui n"arrivent pas à les voir (en Enfer) ? »

    38:64 Telles seront, en vérité, les récriminations des habitants du Feu.

    38:65 Dis-leur : « Je ne suis qu"un avertisseur et il n"est de divinité que Dieu l’Unique, le grand Dominateur (des tyrans)

    38:66 Seigneur des cieux et de la terre, et de tout ce qui existe entre les deux, le Puissant, le Pardonneur. »

    38:67 Dis : « Ceci est un message très important,

    38:68 duquel vous vous détournez!

    38:69 Je n’avais aucune connaissance des informations échangées parmi les dignitaires suprêmes au moment où ils discutaient.

    38:70 Mais ceci m’a été révélé au même titre que ma mission, qui consiste à avertir les gens sans détour. »

    38:71 Quand ton Seigneur dit aux anges : « Je vais créer un être humain à partir de boue.

    38:72 Lorsque Je l’aurai bien façonné et que Je lui aurai insufflé de Mon esprit, jetez-vous prosternés devant lui. »

    38:73 Alors tous les anges se prosternèrent,

    38:74 à l’exception d’Iblis, qui se montra arrogant et qui devint ainsi mécréant.

    38:75 (Dieu) lui dit : « Ô Iblis! Qu’est-ce qui t’empêche de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes deux mains? Serais-tu trop arrogant ou ferais-tu partie des hauts placés? »

    38:76 « Je suis meilleur que lui, dit Iblis. Tu m’as créé de feu, tandis que lui, Tu l’as créé d’argile. »

    38:77 (Dieu) dit: « Sors d’ici! Te voilà banni!

    38:78 Et Ma malédiction te suivra jusqu’au Jour du Jugement! »

    38:79 Iblis répondit: « Mon Seigneur ! Accorde-moi donc un délai jusqu’au Jour où ils seront ressuscités. »

    38:80 (Dieu) dit : « Tu es de ceux à qui un délai est accordé

    38:81 jusqu’au jour du terme fixé. »

    38:82 « Alors par Ta puissance, fit Iblis, je les séduirai assurément tous,

    38:83 à l’exception de Tes serviteurs élus, parmi eux. »

    38:84 (Dieu) répondit : « En vérité – et c’est la vérité que Je dis –

    38:85 J’emplirai certainement l’Enfer de toi et de tous ceux d’entre eux qui te suivront ! »

    38:86 Dis : « Je ne vous demande aucun salaire, pour cela. Et je ne suis pas un maniéré.

    38:87 Ceci n’est autre qu’un rappel à l’univers.

    38:88 Vous en aurez bientôt des nouvelles. »

Commentaires

Sélections