• Les vertus du Coran


Sourate La famille dImran (Aal Imran)
Cheik / Mohammad El Menshawe

  • Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

    3:1 Alif. Lam. Mim.

    3:2 Dieu ! Nulle divinité excepté Lui, le Vivant, l’Éternel qui subsiste par Lui-même.

    3:3 Il t’a révélé le Livre avec la vérité, confirmant ce qui avait été (révélé) avant lui. Et Il avait révélé la Torah et l’Évangile

    3:4 auparavant, en tant que guide pour les gens. Il a révélé le Discernement (le Coran). Certes, ceux qui ne croient pas aux signes de Dieu recevront un lourd châtiment. Dieu est Puissant et Détenteur de Vengeance.

    3:5 Certes, rien de ce qu’il y a sur la terre ou dans les cieux ne se cache de Dieu.

    3:6 C’est Lui qui vous façonne comme Il veut dans les matrices. Nulle divinité excepté Lui, le Puissant, le Sage.

    3:7 C’est Lui qui t’a révélé le Livre dans lequel se trouvent des versets explicites, qui forment l’essentiel du Livre, et d’autres qui sont équivoques. Ceux dont le cœur est dans le doute mettent l’accent sur ce qui est équivoque, cherchant ainsi à créer la dissension en tentant de l’interpréter, alors que nul n’en connaît l’interprétation à part Dieu. Tandis que ceux qui ont une solide instruction disent : « Nous y croyons. Tout provient de notre Seigneur », mais seuls les gens doués d"intelligence y prêtent attention.

    3:8 Notre Seigneur ! Ne laisse pas notre cœur s’égarer après que Tu nous a guidés, et accorde-nous Ta miséricorde. Certes, Toi, et Toi seul es le Donateur.

    3:9 Notre Seigneur ! C’est Toi qui rassembleras les gens en ce Jour au sujet duquel il n’y a aucun doute. Certes, Dieu ne manque jamais à Sa promesse.

    3:10 (Ce Jour-là), les richesses et les enfants de ceux qui ne croient pas ne leur serviront aucunement contre Dieu. Ils seront du combustible pour le Feu,

    3:11 comme les gens de Pharaon et ceux qui vécurent avant eux. Ils ne croyaient pas en Nos signes, alors Dieu les saisit pour leurs péchés. Et Dieu est Sévère en châtiment.

    3:12 Dis à ceux qui ne croient pas : « Vous serez vaincus et rassemblés en Enfer, un bien mauvais endroit pour se reposer. »

    3:13 Il y a eu un signe, pour vous, dans deux armées qui se sont affrontées : une armée combattant dans le sentier de Dieu, et une autre, composée de mécréants. Les mécréants virent clairement (les croyants), de leurs propres yeux, deux fois plus nombreux qu’eux. Dieu renforce ainsi de Son secours qui Il veut. Certes, il y a en cela une leçon pour ceux qui ont des yeux pour voir.

    3:14 On a enjolivé aux yeux des gens l’amour de ce qu"ils désirent : les femmes, la progéniture, les monceaux d"or et d"argent accumulés, les chevaux marqués, le bétail et les champs bien labourés. Tout cela est jouissance de la vie d’ici-bas. Dieu est Celui auprès de qui se trouve la meilleure demeure.

    3:15 Dis : « Puis-je vous informer d’une chose meilleure que tout cela ? Pour les pieux, il y a, auprès de leur Seigneur, des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux où ils demeureront éternellement, ainsi que des épouses pures et la satisfaction de Dieu. Dieu voit parfaitement ce que font Ses serviteurs,

    3:16 ceux qui disent : « Notre Seigneur ! Certes, nous croyons. Alors pardonne-nous nos péchés et protège-nous contre le châtiment du Feu. »

    3:17 et ceux qui sont patients, véridiques, obéissants, qui dépensent (et n’accumulent pas) et qui implorent le pardon avant le lever du jour.

    3:18 Dieu, les anges et les hommes doués de savoir, attestent qu’il n’est de divinité que Lui. Il maintient la justice au sein de Sa création ; nulle divinité que Lui seul, le Puissant, le Sage.

    3:19 Certes, la religion acceptée de Dieu est la soumission. Ceux qui reçurent le Livre ne s’opposèrent les uns aux autres qu’après que la science leur fut venue, par jalousie entre eux. Quiconque ne croit pas aux signes de Dieu (trouvera que) Dieu est prompt à régler les comptes.

    3:20 S’ils argumentent avec toi, dis : « Je me suis entièrement soumis à Dieu ainsi que ceux qui me suivent. » Dis à ceux qui ont reçu le Livre, ainsi qu’aux illettrés : « Vous êtes-vous soumis ? » S’ils se soumettent, alors ils sont réellement bien guidés. Et s’ils se détournent, alors il t’incombe de transmettre le message. Dieu voit parfaitement ce que font Ses serviteurs.

    3:21 Certes, ceux qui ne croient pas aux signes de Dieu, qui tuent injustement les prophètes et tuent ceux qui ordonnent la justice, promets-leur un douloureux châtiment.

    3:22 Ce sont eux dont les œuvres sont devenues vaines ici-bas comme dans l’au-delà. Et pour eux, il n’y aura pas de secoureurs.

    3:23 N’as-tu pas vu ceux qui ont reçu une partie du Livre ? Ils sont invités au Livre de Dieu pour trancher leurs différends, puis une faction d’entre eux s’en détourne et s’esquive.

    3:24 Cela parce qu’ils disent : « Le Feu ne nous touchera que pour un certain nombre de jours. » Ce qu’ils ont inventé les trompe au sujet de leur religion.

    3:25 Comment (seront-ils) lorsque Nous les aurons tous rassemblés, en ce Jour qui ne fait pas de doute, lorsque chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu’elle aura acquis, et que nul ne sera lésé ?

    3:26 Dis: « Ô Dieu, Maître du pouvoir suprême ! Tu donnes le pouvoir à qui Tu veux et Tu retires le pouvoir à qui Tu veux. Tu élèves qui Tu veux et Tu abaisses qui Tu veux. C’est dans Ta main que se trouve le bien et certes, Tu es Omnipotent.

    3:27 Tu fais pénétrer la nuit dans le jour, et Tu fais pénétrer le jour dans la nuit. Et Tu fais sortir le vivant du mort, et Tu fais sortir le mort du vivant. Tu donnes subsistance à qui Tu veux, sans compter.

    3:28 Que les croyants ne prennent pas pour protecteurs des mécréants au lieu de croyants. Quiconque fait cela ne recevra jamais le secours de Dieu, sauf si vous craignez un danger venant d’eux. Dieu vous met en garde contre Lui-même. C’est vers Dieu qu’est le Devenir.

    3:29 Dis : « Que vous cachiez ce qui est dans votre poitrine ou que vous le divulguiez, Dieu le sait. Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ; Il est Omnipotent.

    3:30 Le Jour où chaque âme se trouvera confrontée à tout ce qu’elle aura fait de bien et à tout ce qu’elle aura fait de mal, (chacune) souhaitera qu’il y ait une très longue distance entre elle et (ce mal). Dieu vous met en garde contre Lui-même. Dieu est plein de compassion pour (Ses) serviteurs.

    3:31 Dis : « Si vous aimez Dieu, suivez-moi ; Dieu vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. »

    3:32 Dis : « Obéissez à Dieu et au Messager. » S’ils se détournent, certes, Dieu n’aime pas les mécréants.

    3:33 Certes, Dieu a choisi Adam, Noé, la famille d’Abraham et la famille d’Imran sur les créatures

    3:34 en tant que descendants les uns des autres. Dieu entend tout et sait tout parfaitement.

    3:35 Lors la femme d’Imran dit : « Seigneur, je T’ai dédié ce qui est dans mon ventre. Accepte-le donc de moi. Certes, Toi, et Toi seul, entends et sais tout parfaitement. »

    3:36 Lorsqu’elle eut accouché, elle dit : « Mon Seigneur ! Voilà que j’ai accouché d’une fille. » Dieu savait mieux que quiconque de ce dont elle avait accouché ; le garçon n’est point comme la fille. « Je l’ai nommée Marie et certes, je demande Ta protection, pour elle et pour sa descendance, contre Satan le banni. »

    3:37 Son Seigneur l’agréa parfaitement et la fit grandir de la meilleure manière. Il en confia la garde à Zacharie. Chaque fois que celui-ci entrait dans le sanctuaire où elle se trouvait, il trouvait près d’elle de la nourriture. Il dit : « Ô Marie ! D’où te vient cette nourriture ? » Elle répondit: « Cela me vient de Dieu. » Dieu donne sans compter à qui Il veut.

    3:38 Zacharie pria son Seigneur et dit : « Mon Seigneur ! Accorde-moi, de Ta part, excellente progéniture. Certes, Tu es Celui qui entend les prières. »

    3:39 Alors les anges l’appelèrent tandis qu’il priait, debout, dans le sanctuaire : « Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’un (fils dont le nom sera) Jean, (qui viendra) confirmer une Parole de Dieu. Il sera noble et chaste, et sera un prophète faisant partie des gens de bien. »

    3:40 Il dit : « Mon Seigneur ! Comment pourrais-je avoir un fils maintenant que la vieillesse m’a atteint et que ma femme est stérile? » Dieu répondit : « Ce sera ainsi. Dieu fait ce qu’Il veut. »

    3:41 « Mon Seigneur ! Donne-moi un signe. » « Ton signe sera que pendant trois jours, tu ne pourras parler aux gens que par gestes. Invoque beaucoup ton Seigneur et glorifie-Le aux premières heures de la nuit et le matin. »

    3:42 Les anges dirent : « Ô Marie ! Certes, Dieu t’a élue et purifiée, et t’a préférée à (toutes) les femmes de la création.

    3:43 Ô Marie ! Sois dévouée à ton Seigneur, prosterne-toi et incline-toi avec ceux qui s’inclinent. »

    3:44 Ce sont là des nouvelles de l’invisible que Nous (te) révélons (ô Mohammad). Tu n’étais pas là lorsqu’ils jetaient leurs calames pour décider qui serait le gardien de Marie. Tu n’étais pas là non plus lorsqu’ils se querellèrent (à ce sujet).

    3:45 Lors les anges dirent : « Ô Marie ! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’une Parole de Sa part. Son nom sera le Messie Jésus, fils de Marie, illustre en ce monde comme dans l’au-delà et l’un des rapprochés (de Dieu).

    3:46 Il parlera aux gens depuis son berceau et en son âge mûr, et il sera du nombre des vertueux. »

    3:47 Elle dit : « Mon Seigneur ! Comment puis-je avoir un enfant alors qu’aucun homme ne m’a touchée ? » « Ce sera ainsi. Dieu crée ce qu’Il veut. Quand Il décrète une chose, Il dit seulement « Sois ! » et elle est aussitôt.

    3:48 Dieu lui enseignera le Livre et la sagesse, ainsi que la Torah et l’Évangile. »

    3:49 « Et fera de lui un messager aux enfants d’Israël : « Certes, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Certes, je façonne la glaise pour vous, et lui fais prendre la forme d’un oiseau ; puis, je souffle dedans et, par la permission de Dieu, cela devient véritable oiseau. Je guéris l’aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts par la permission de Dieu. Et je vous informe de ce que vous devez manger et de ce que vous amassez dans vos maisons. Certes, il y a dans tout cela un signe, pour vous, si vous êtes croyants.

    3:50 Je confirme ce qu’il y avait avant moi, dans la Torah, et je rends licite une partie de ce qui vous était interdit. Je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur ; alors craignez Dieu et obéissez-moi.

    3:51 Certes, Dieu est mon Seigneur et Le vôtre ; alors adorez-Le. Voilà le droit chemin. »

    3:52 Quand Jésus prit conscience de leur incrédulité, il dit : « Qui seront mes alliés dans le sentier de Dieu ? » Les apôtres dirent : « Nous serons les alliés de Dieu. Nous croyons en Dieu, et sois témoin que nous sommes soumis à Dieu.

    3:53 Notre Seigneur ! Nous croyons en ce que Tu as révélé et nous suivons celui que Tu nous as envoyé ; inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent. »

    3:54 Et ils (les mécréants) tramèrent, et Dieu planifia (contre eux) ; et Dieu est le Meilleur des planificateurs.

    3:55 Lors Dieu dit : « Ô Jésus ! Certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre et t’élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui ne croient pas et, jusqu’au Jour de la Résurrection, rendre ceux qui te suivent supérieurs à ceux qui ne croient pas. Puis, vous reviendrez vers Moi et Je jugerai, entre vous, de ce sur quoi vous divergiez.

    3:56 Quant à ceux qui ne croient pas, Je les châtierai d’un terrible châtiment, en ce monde comme dans l’au-delà ; et ils n’auront point de secoureurs.

    3:57 Quant à ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres, Il leur paiera entièrement leur salaire. Dieu n’aime point les injustes.

    3:58 Voilà ce que Nous te récitons des signes et du sage rappel.

    3:59 Certes, pour Dieu, Jésus est comme Adam, qu’Il créa de poussière, puis à qui il dit : « Sois ! » et il fut.

    3:60 C’est là la vérité venant de ton Seigneur (ô Mohammad) ; ne sois donc pas de ceux qui doutent.

    3:61 Quiconque argumente avec toi au sujet de (Jésus), après ce qu"il t’est venu de science, dis-(lui) : « Venez ! Nous appellerons nos fils et vos fils, nos femmes et vos femmes, nos propres personnes et les vôtres, puis nous prierons humblement et invoquerons la malédiction de Dieu sur ceux qui mentent. »

    3:62 Voilà, certes, le récit véridique (de Jésus). Et il n’y a de dieu que Dieu. Certes, Dieu est Puissant et Sage.

    3:63 Si ils se détournent, alors Dieu connaît bien les corrupteurs.

    3:64 Dis : « Ô gens du Livre ! Venez à un accord commun entre vous et nous : que nous n’adorions que Dieu sans Lui attribuer d’associés, et que nous ne prenions personne comme seigneur en dehors de Dieu. S’ils se détournent, alors dis : « Soyez témoins que nous, nous sommes soumis. »

    3:65 Ô gens du Livre ! Pourquoi discutez-vous au sujet d’Abraham alors que la Torah et l’Évangile ne furent révélées qu’après lui ? Ne raisonnez-vous donc pas ?

    3:66 Certes, c’est vous qui discutez à propos de choses dont vous avez quelque connaissance. Mais pourquoi discutez-vous à propos de choses dont vous n’avez aucune connaissance ? Dieu sait, tandis que vous ne savez pas.

    3:67 Abraham n’était ni juif ni chrétien ; il était un véritable musulman et n’était point du nombre des polythéistes.

    3:68 Certes, les personnes les plus dignes de se réclamer d’Abraham sont celles qui l’ont suivi, ainsi que ce prophète-ci (Mohammad) et ceux qui croient en lui ; Dieu est le Protecteur des croyants.

    3:69 Une partie des gens du Livre voudrait bien vous égarer ; or ils n’égarent qu’eux-mêmes, mais ils n’en sont pas conscients.

    3:70 Ô gens du Livre ! Pourquoi ne croyez-vous pas aux signes de Dieu alors que vous en êtes témoins ?

    3:71 Ô gens du Livre ! Pourquoi mêlez-vous le faux et la vérité et pourquoi cachez-vous sciemment la vérité ?

    3:72 Une partie des gens du Livre dit : « Le matin, croyez en ce qui a été révélé aux croyants (musulmans), mais, le soir, rejetez-le ; peut-être reviendront-ils (à leur ancienne religion).

    3:73 Ne croyez que ceux qui suivent votre religion. » Dis : « Certes, la vraie voie est la voie de Dieu. » Ils disent aussi : « Redoutez que quelqu’un d’autre ne reçoive (un message) comme nous en avons nous-mêmes reçu et redoutez que ces nouveaux croyants puissent argumenter contre vous auprès de votre Seigneur. Dis : « En vérité, la grâce est dans la main de Dieu. Il la donne à qui Il veut. La grâce de Dieu est immense, et Il est Omniscient.

    3:74 Il réserve Sa miséricorde à qui Il veut. Il est détenteur d’une grâce infinie.

    3:75 Parmi les gens du Livre, il y en a qui, si tu leur confies mille pièces d’or, te les rendront. Et parmi eux, il y en a qui, si tu leur confies une pièce d’or, ne te la rendront que si tu les harcèles sans relâche. Cela parce qu’ils disent : « Nous n’avons aucune obligation envers ces Gentils. » Ils profèrent des mensonges contre Dieu alors qu’ils savent.

    3:76 Au contraire, quiconque remplit sa promesse et craint Dieu… Dieu aime les pieux.

    3:77 Certes, ceux qui vendent à vil prix leur engagement envers Dieu, ainsi que leurs serments, n’auront aucune part dans l’au-delà. Dieu ne leur parlera ni ne les regardera au Jour de la Résurrection ; Il ne les purifiera pas de leurs péchés. Ils auront un douloureux châtiment.

    3:78 Certes, il y a un groupe d’entre eux qui altèrent le Livre avec leurs langues (en le lisant de travers), pour vous faire croire que ce qu’ils disent provient du Livre alors que ce n’est pas le cas. Ils disent : « Cela vient de Dieu », alors que cela ne vient pas de Dieu. Et ils profèrent sciemment des mensonges contre Dieu.

    3:79 Il ne conviendrait pas à un être humain à qui Dieu a donné le Livre, la sagesse et la prophétie, de dire ensuite aux gens : « Adorez-moi au lieu de Dieu. » Mais ce qu’il dit est : « Soyez de fidèles serviteurs du Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et que vous l’étudiez de manière assidue. »

    3:80 Il ne vous a pas commandé de prendre pour seigneurs les anges et les prophètes. Vous commanderait-Il de rejeter la foi après que vous vous soyez soumis ?

    3:81 Lorsque Dieu fit pacte avec les prophètes : « Voyez ce que Je vous ai donné comme Livre et comme sagesse. Après cela viendra à vous un messager (i.e. Mohammad) confirmant ce que vous avez déjà. Vous devrez le croire et l’aider. » Puis : « Acceptez-vous, et allez-vous endosser cette lourde responsabilité dont Je vous charge ? » « Nous acceptons ! » « Alors soyez-en témoins, et Je serai témoin avec vous ! »

    3:82 Puis, ceux qui après cela, se détournent… ceux-là seront les pervers.»

    3:83 Désirent-ils une autre religion que celle de Dieu, alors que se soumettent à Lui, bon gré mal gré, tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, et que c’est vers Lui qu’ils retourneront ?

    3:84 Dis : « Nous croyons en Dieu et en ce qui nous est révélé, et en ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse, à Jésus et aux prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux (en croyant en certains et en en rejetant d’autres) et c’est à Lui que nous sommes soumis. »

    3:85 Quiconque désire une religion autre que l’islam (i.e. soumission à Dieu dans l’adoration et dans l’obéissance), ce ne sera pas accepté de lui et il sera, dans l’au-delà, du nombre des perdants.

    3:86 Comment Dieu guiderait-Il des gens qui n’ont plus la foi après avoir cru et témoigné que le Messager est véridique, et après que les preuves claires leur soient venues ? Dieu ne guide pas les injustes.

    3:87 Ceux-là, leur rétribution sera d’avoir sur eux la malédiction de Dieu, des anges et de tous les êtres humains réunis.

    3:88 Ils y demeureront éternellement. Leur châtiment ne leur sera point allégé et ils n’auront aucun répit,

    3:89 sauf ceux qui, par la suite, se repentent et s’amendent. Certes, Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

    3:90 Certes, ceux qui ne croient plus après avoir (professé) leur foi et qui laissent augmenter leur incroyance, leur repentir ne sera jamais accepté. Ceux-là sont vraiment les égarés.

    3:91 Certes, ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, même s’ils offraient, comme rançon, le contenu en or de (toute) la terre, cela ne serait jamais accepté. Ils auront un châtiment douloureux et ils n’auront point de secoureurs.

    3:92 Vous ne pourrez atteindre la piété tant que vous ne dépenserez pas de ce que vous aimez. Et quoi que vous dépensiez, Dieu le sait parfaitement.

    3:93 Toute nourriture était licite aux enfants d’Israël, sauf ce qu’Israël (Jacob) s’interdit à lui-même avant que la Torah ne soit révélée. Dis : « Apportez la Torah et lisez-la, si vous êtes véridiques. »

    3:94 Quiconque, après cela, invente un mensonge au sujet de Dieu… ceux-là sont les injustes.

    3:95 Dis : « Dieu dit la vérité. Alors suivez la religion d’Abraham, le probe. Il n’était point du nombre des polythéistes. »

    3:96 Certes, le premier sanctuaire qui ait été édifié pour les gens est celui de Bakka (la Mecque), un lieu béni et une bonne direction pour l’univers.

    3:97 Là se trouvent des signes évidents, parmi lesquels l’endroit où Abraham se tint pour prier. Et quiconque y entre est en sécurité. Le pèlerinage à la Maison (à la Mecque) est un devoir envers Dieu pour (tous) ceux qui peuvent se permettre le voyage. Quant à celui qui ne croit pas, (qu’il sache donc) que Dieu se passe largement des mondes.

    3:98 Dis: « Ô gens du Livre ! Pourquoi ne croyez-vous pas aux signes de Dieu alors que Dieu est témoin de ce que vous faites ? »

    3:99 Dis : « Ô gens du Livre ! Pourquoi obstruez-vous la voie de Dieu (l’islam) à ceux qui croient, et pourquoi cherchez-vous à rendre cette voie tortueuse, alors que vous êtes témoins de la vérité ? Dieu n’est pas inattentif à ce que vous faites. »

    3:100 Ô vous qui croyez ! Si vous obéissez à un groupe de ceux qui ont reçu le Livre, il vous rendra mécréants après que vous ayez cru.

    3:101 Comment pourriez-vous ne pas croire alors que les signes de Dieu vous sont récités et que parmi vous se trouve Son messager ? Quiconque s’attache fortement à Dieu est certes guidé vers le droit chemin.

    3:102 Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu comme Il doit être craint, et ne mourez qu’en état de soumission.

    3:103 Agrippez-vous, tous ensemble, au « câble » de Dieu et ne soyez pas divisés. Rappelez-vous le bienfait de Dieu, sur vous, lorsque vous étiez ennemis; c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Sa grâce, vous êtes devenus frères. Lorsque vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en sauva. Ainsi Dieu vous montre clairement Ses signes, afin que vous soyez bien guidés.

    3:104 Que soit issue de vous une communauté qui invite au bien, ordonne le convenable et interdit le blâmable. Ce sont ceux-là qui réussiront.

    3:105 Ne soyez pas comme ceux qui se divisèrent et se disputèrent après que les preuves claires leur soient venues. Ceux-là recevront un terrible châtiment.

    3:106 Le Jour où (certains) visages s’éclaireront et où (certains) s’assombriront… À ceux dont le visage se sera assombri, il sera dit : « Avez-vous renié votre foi après l’avoir professée ? Et bien goûtez au châtiment pour avoir renié votre foi. »

    3:107 Quant à ceux dont le visage se sera éclairé, certes, ils demeureront éternellement dans la miséricorde de Dieu.

    3:108 Tels sont les signes de Dieu. Nous te les récitons en toute vérité. Dieu ne veut point l’injustice pour les univers.

    3:109 À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ;c’est vers Dieu que tout sera ramené.

    3:110 Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes ; vous ordonnez le convenable et interdisez le blâmable, et vous croyez en Dieu. Si les gens du Livre avaient cru, cela aurait mieux valu pour eux. Certains d’entre eux sont croyants ; mais la plupart d’entre eux sont des pervers.

    3:111 Ils ne vous causeront aucun tort, à part quelque agacement ; s’ils viennent vous combattre, ils vous tourneront le dos et s’enfuiront, et ils ne recevront alors point de secours.

    3:112 Où qu’ils se trouvent, ils sont couverts d’humiliation, sauf lorsqu’ils concluent une alliance (de protection) avec Dieu et avec les hommes. Ils ont encouru la colère de Dieu, la misère s’abat sur eux. Cela parce qu’ils ne croyaient pas aux signes de Dieu et tuaient sans droit les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé.

    3:113 Mais ils ne sont pas tous égaux. Il y a, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les signes de Dieu en se prosternant.

    3:114 Ils croient en Dieu et au Jour Dernier, ils ordonnent le convenable, interdisent le blâmable, et rivalisent les uns avec les autres dans les bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les vertueux.

    3:115 Quelque bien qu’ils fassent, il ne sera jamais renié. Car Dieu connaît parfaitement les pieux.

    3:116 Certes, ceux qui ne croient pas, ni leurs richesses ni leur progéniture ne leur serviront jamais contre Dieu ; ils seront les habitants du Feu, où ils demeureront éternellement.

    3:117 Ce que les (mécréants) dépensent dans cette vie ressemble à un vent glacial et mordant sur les récoltes de gens qui se sont fait du tort à eux-mêmes, et les détruit. Ce n’est pas Dieu qui leur a causé du tort ; ils se sont causé du tort à eux-mêmes.

    3:118 Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas de confidents en dehors de vous ; ils ne ménageront aucun effort pour vous détruire. Ils aiment vous voir dans l’embarras. La haine se manifeste par ce que profère leur bouche ; mais ce que cache leur poitrine est encore pire. Nous vous exposons clairement les signes… Si vous pouviez raisonner !

    3:119 Certes, vous les aimez alors qu’ils ne vous aiment point. Et vous croyez au Livre tout entier. Lorsqu’ils vous rencontrent, ils (vous) disent : « Nous croyons »; mais lorsqu’ils sont seuls, de rage contre vous, ils se mordent les doigts. Dis : « Mourez donc de votre rage Certes, Dieu connaît bien ce qui est caché dans (votre) cœur. »

    3:120 Si un bien vous touche, ils s’en affligent ; et si un malheur vous atteint, ils s’en réjouissent. Mais si vous êtes constants et pieux, leur ruse ne vous causera aucun mal. Certes, Dieu connaît parfaitement tout ce qu’ils font.

    3:121 Lors un matin, tu quittas ta famille pour assigner aux croyants leur position de combat… Dieu est Audient et Omniscient.

    3:122 Deux groupes parmi vous songèrent à fléchir, alors que Dieu était leur Gardien (et Protecteur). C’est en Dieu que les croyants placent leur confiance.

    3:123 Dieu vous a déjà donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés. Craignez-Le donc ; peut-être serez-vous reconnaissants.

    3:124 Lorsque tu as dit aux croyants : « Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en renfort, trois mille anges? »

    3:125 Mais oui ! Si vous êtes endurants et pieux, et que (l’ennemi) vous attaque sans crier gare, votre Seigneur vous enverra, en renfort, cinq mille anges marqués distinctement. »

    3:126 Dieu n’a fait tout cela que pour vous annoncer une bonne nouvelle et pour que vos cœurs se rassurent ; la victoire ne peut venir que de Dieu, le Puissant, le Sage,

    3:127 afin d’anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier, afin qu’ils se retirent, déçus.

    3:128 Tu n’as rien à voir (ô Mohammad) avec la décision de Dieu de pardonner (aux mécréants) ou de les punir, car ce sont des injustes.

    3:129 À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Il pardonne à qui Il veut et châtie qui Il veut. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

    3:130 Ô vous qui croyez ! Ne dévorez pas d’intérêts usuraires en multipliant (la somme prêtée). Craignez Dieu ; peut-être réussirez-vous.

    3:131 Craignez le Feu préparé pour les mécréants.

    3:132 Obéissez à Dieu et au Messager ; peut-être vous sera-t-il fait miséricorde.

    3:133 Rivalisez les uns avec les autres pour obtenir le pardon de votre Seigneur, et pour un Paradis aussi large que les cieux et la terre, préparé pour les pieux,

    3:134 qui dépensent (de ce que Dieu leur a donné) dans l’aisance comme dans l’adversité, qui contrôlent leur colère et qui pardonnent à autrui. Dieu aime les bienfaisants.

    3:135 Ceux qui, lorsqu’ils font une mauvaise chose ou causent du tort à leur propre âme se souviennent de Dieu et demandent pardon pour leurs péchés, – et qui pardonne les péchés sinon Die u? – qui ne persistent pas sciemment dans ce qu’ils ont commis :

    3:136 Ceux-là auront pour récompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux et dans lesquels ils demeureront éternellement. Voilà une généreuse récompense pour ceux qui font le bien.

    3:137 Le sort traditionnel (imparti aux négateurs) avant vous s"est accompli. Alors parcourez la terre et voyez ce qu’il est advenu de ceux qui n’ont pas cru (aux messagers).

    3:138 Voilà un exposé pour les gens, une guidance et une exhortation pour les pieux.

    3:139 Ne faiblissez pas, ne vous affligez pas, alors que vous êtes les très-hauts si vous êtes (vraiment) croyants.

    3:140 Si une blessure vous atteint, pareille blessure a aussi atteint les autres. Nous faisons alterner les jours, parmi les hommes, afin que Dieu puisse reconnaître ceux qui croient et qu’Il prenne des martyrs parmi vous – Dieu n’aime point les injustes –

    3:141 et afin qu’Il puisse éprouver ceux qui croient et détruire les mécréants.

    3:142 Comptez-vous entrer au Paradis sans que Dieu ait distingué parmi vous ceux qui font effort avec acharnement et ceux d’entre vous qui sont patients ?

    3:143 Certes, vous aviez l’habitude de souhaiter la mort avant de la rencontrer. Maintenant, vous l’avez vue de vos yeux (et vous ressentez pour elle de l’aversion) !

    3:144 Mohammad n’est qu’un messager. Avant sa venue, des messagers sont passés. S’il mourait, donc, ou s’il était tué, feriez-vous marche arrière ? Celui qui se détourne (de l’islam) ne nuit point à Dieu. Dieu récompensera ceux qui sont reconnaissants.

    3:145 Aucune âme ne peut mourir si ce n’est par la permission de Dieu, et à une échéance fixée. Quiconque désire la récompense d’ici-bas, Nous la lui donnons ; et quiconque désire la récompense de l’au-delà, Nous la lui donnons. Et Nous récompenserons ceux qui sont reconnaissants.

    3:146 Combien de prophètes eurent (à leurs côtés) de nombreux disciples combattant avec eux ? Mais jamais ils ne se découragèrent à cause de ce qui les atteignait dans le sentier de Dieu, pas plus qu’ils ne faiblirent ni ne s’abaissèrent. Dieu aime ceux qui sont patients.

    3:147 Ils n’eurent que ces paroles : « Notre Seigneur ! Pardonne-nous nos péchés, ainsi que nos excès dans notre comportement ; affermis nos pas et donne-nous la victoire sur les gens mécréants. »

    3:148 Alors Dieu leur donna la récompense d’ici-bas, ainsi que la belle récompense de l’au-delà. Dieu aime ceux qui sont bienfaisants.

    3:149 Ô vous qui croyez ! Si vous obéissez à ceux qui ne croient pas, ils vous feront retourner en arrière, et vous reviendrez (sur votre foi) et serez perdants.

    3:150 Mais Dieu est votre Protecteur ; Il est le meilleur des secoureurs.

    3:151 Nous jetterons la terreur dans le cœur des mécréants, car ils attribuent des associés à Dieu, pour lesquels aucune preuve n’a été révélée (de Sa part). Leur demeure sera le Feu. Quelle mauvaise demeure que celle des injustes !

    3:152 Certes, Dieu a tenu Sa promesse envers vous quand, par Sa permission, vous les avez mis en déroute… jusqu’au (moment) où Il vous a montré (le butin), que vous convoitiez ; le courage vous a alors manqué, vous vous êtes disputés au sujet de l’ordre donné, et vous avez désobéi. Certains d’entre vous désiraient la vie d’ici-bas, tandis que d’autres désiraient l’au-delà. Puis Il vous a fait reculer devant eux (vos ennemis) afin de vous éprouver. Puis Il vous a pardonné. Dieu est détenteur de la grâce envers les croyants.

    3:153 Lors vous avez escaladé la montagne sans prêter attention à personne, tandis que le Messager, derrière vous, vous appelait. Alors Il vous a rétribués par une détresse s’ajoutant à votre détresse (première), afin de vous apprendre à ne pas avoir de chagrin pour ce que vous avez manqué ni pour les revers que vous avez subis. Dieu sait parfaitement ce que vous faites.

    3:154 Après la détresse, Il fit descendre la quiétude sur vous, un sommeil qui gagna une partie d’entre vous, tandis que l’autre partie, soucieuse de son sort, avait, au sujet de Dieu, de mauvaises pensées, dignes de l’époque païenne. Ils dirent : « Avons-nous une part dans cette affaire ? » Dis : « L’affaire tout entière est à Dieu. » Ils cachent en eux-mêmes ce qu’ils ne te révèlent point. Ils disent : « Si nous avions eu un choix quelconque dans cette affaire, nous n’aurions pas été tués ici. » Dis : « Eussiez-vous été dans vos maisons, ceux pour qui (Dieu) avait décrété la mort seraient sortis pour se rendre au lieu de leur mort. » Tout cela eut lieu afin que Dieu éprouve ce qui se trouve dans votre poitrine et purifie ce qui se trouve dans votre cœur. Dieu connaît bien ce qu"il y a dans les coeurs.

    3:155 Certes, ceux d’entre vous qui firent marche arrière le jour où les deux armées se rencontrèrent, c’est seulement Satan qui les fit reculer, à cause d’une partie de ce qu’ils avaient acquis (comme mauvaises actions). Maintenant, Dieu leur a pardonné. Certes, Dieu est Pardonneur et Indulgent.

    3:156 Ô vous qui croyez ! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent, au sujet de leurs frères partis en voyage ou combattant sur le champ de bataille : « S’ils étaient restés ici, avec nous, ils ne seraient pas morts ou ils n’auraient pas été tués. » Dieu en fit un sujet de regret dans leur cœur. Dieu donne la vie et cause la mort ; et Dieu voit parfaitement ce que vous faites.

    3:157 Si vous êtes tués dans le sentier de Dieu ou y mourez, un pardon et une miséricorde de la part de Dieu valent mieux que tout ce qu’ils amassent.

    3:158 Que vous mouriez ou que vous soyez tués, c’est vers Dieu que vous serez rassemblés.

    3:159 C’est par la miséricorde de Dieu que tu as été doux envers eux (ô Mohammad) ; si tu avais été rude et dur de coeur, ils se disperseraient d’autour de toi. Alors pardonne-leur et demande le pardon pour eux ; consulte-les sur les affaires courantes. Puis, lorsque tu t’es décidé, fie-toi à Dieu. Certes, Dieu aime ceux qui se fient (à Lui).

    3:160 Si Dieu vous aide, nul ne peut vous vaincre ; et s’Il vous abandonne, qui donc peut vous aider ? C’est à Dieu que les croyants doivent faire confiance.

    3:161 Il ne convient pas à un prophète de commettre un abus de pouvoir. Quiconque s’approprie injustement une partie du butin viendra, au Jour de la Résurrection, avec ce qu’il se sera approprié. Alors chaque âme sera pleinement rétribuée selon ce qu’elle aura acquis ; et ils ne seront point lésés.

    3:162 Est-ce que celui qui recherche la satisfaction de Dieu ressemble à celui qui encourt Sa colère et dont la demeure est l’Enfer ? Et quelle mauvaise destination !

    3:163 Ils se situent à des degrés différents, aux yeux de Dieu ; et Dieu observe bien ce qu’ils font.

    3:164 Dieu a vraiment fait une faveur aux croyants en leur envoyant un messager issu d’eux-mêmes qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la sagesse, alors qu’avant, ils étaient manifestement dans l’erreur.

    3:165 Quoi ! Quand un malheur vous frappe – bien que vous en ayez (jadis) infligé le double (à vos ennemis) – vous dites : « D’où cela vient-il ? » Dis-leur (ô Mohammad) : « Cela vient de vous-mêmes. » Certes, Dieu est Tout-Puissant.

    3:166 Ce que vous avez subi, le jour où les deux armées se rencontrèrent, c’est par la permission de Dieu et ce, afin qu’Il distingue les vrais croyants

    3:167 et qu’Il distingue les hypocrites, à qui on avait dit : « Venez combattre dans le sentier de Dieu, ou vous défendre. », ils dirent « si nous savions combattre nous vous suivrions certainement » Ce jour-là, ils étaient bien plus près de l’incroyance que de la foi. Ils disaient de leur bouche ce qui n’était pas dans leur cœur. Dieu sait mieux ce qu’ils dissimulent.

    3:168 A ceux qui, restés assis chez eux, disaient à leurs frères : « S’ils nous avaient obéi, ils n’auraient pas été tués », dis (ô Mohammad) : « Écartez donc la mort de vous, si vous êtes véridiques. »

    3:169 Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier de Dieu soient morts. Non : ils sont vivants et trouvent leur subsistance auprès de leur Seigneur.

    3:170 Ils se réjouissent de ce que Dieu leur accorde, de Sa grâce, et se réjouissent de ce que ceux qui sont restés en arrière et ne les ont pas encore rejoints ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés.

    3:171 Ils se réjouissent du bienfait de Dieu et de Sa bonté, et du fait que Dieu ne laisse pas perdre la récompense des croyants.

    3:172 Une récompense insigne revient à ceux qui, après avoir subi des blessures, ont répondu à Dieu et au messager, et aussi à ceux qui, parmi eux, faisaient le bien et craignaient Dieu.

    3:173 A ceux-là on disait : « Certes, les gens se sont rassemblés contre vous ; craignez-les donc. »… Cela ne fit qu’augmenter leur foi et ils dirent : « Dieu nous suffit ! Et quel excellent Protecteur ! »

    3:174 Ils revinrent donc avec un bienfait et une grâce de la part de Dieu, et aucun mal ne les toucha. Ils suivirent ce qui satisfait Dieu ; Dieu est détenteur de la grâce immense.

    3:175 Seul Satan fait craindre ses partisans. Ne les craignez donc pas, mais craignez Moi, si vous êtes vraiment croyants.

    3:176 Ne laisse pas la conduite de ceux qui se jettent facilement dans l’incroyance te chagriner. Certes, ils ne nuisent en rien à Dieu. C’est la volonté de Dieu de ne leur attribuer aucune part dans l’au-delà ; pour eux, il y aura un énorme châtiment.

    3:177 Ceux qui troquent la croyance contre l’incroyance ne nuisent en rien à Dieu ; pour eux, il y aura un douloureux châtiment.

    3:178 Que ceux qui ne croient pas ne s’imaginent pas que le sursis que Nous leur accordons soit de bon augure pour leur âme. Nous ne leur accordons un sursis que pour qu’ils augmentent le nombre de leurs péchés. Pour eux, il y aura un châtiment avilissant.

    3:179 Dieu ne vous laissera pas, (vous les croyants), dans votre situation présente sans distinguer les bons des mauvais. En aucun cas Dieu ne vous dévoilera l’invisible. Mais Dieu choisit qui Il veut parmi Ses messagers. Alors croyez en Dieu et en Ses messagers. Si vous croyez et vous prémunissez, vous aurez une récompense insigne.

    3:180 Que ceux qui accumulent avec avarice ce que Dieu leur a donné de par Sa grâce ne s’imaginent point que c’est une bonne chose pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux. Ce qu’ils auront accumulé avec avarice leur sera attaché autour du cou, au Jour de la Résurrection. C’est à Dieu qu’appartient l’héritage des cieux et de la terre ; Dieu sait parfaitement ce que vous faites.

    3:181 Dieu a certainement entendu les propos de ceux qui ont dit : « Vraiment, Dieu est pauvre, tandis que nous, nous sommes riches ! » Nous enregistrons leurs propos, ainsi que le meurtre, sans droit, des prophètes, et Nous leur dirons : « Goûtez au châtiment du feu !

    3:182 Cela à cause de ce que vos mains ont accompli (antérieurement). » Dieu n’est jamais injuste envers (Ses) serviteurs.

    3:183 Ce sont les mêmes qui disent : « Certes, Dieu nous a enjoint de ne croire en aucun messager à moins qu’il ne nous apporte une offrande qu’un feu consumera. »

    3:184 Dis-leur : « Avant moi, des messagers vous sont venus avec des miracles, et avec celui que vous décrivez. Pourquoi, donc, les avez-vous tués si vous êtes véridiques ? » Et s’ils te rejettent… ils ont, de la même façon, rejeté des messagers qui sont venus avant toi avec des miracles, et avec les Psaumes et le Livre lumineux.

    3:185 Toute âme goûtera à la mort. Ce n’est qu’au jour de la Resurrection que vous recevrez pleinement vos rétributions. Quiconque est écarté du Feu et introduit au Paradis a certes réussi. La vie d’ici-bas n’est qu’une jouissance trompeuse.

    3:186 Vous serez certes éprouvés dans vos biens et vos personnes ; vous entendrez bien des propos désagréables de la part de ceux à qui on a donné le Livre avant vous et de la part des idolâtres. Mais si vous persévérez et choisissez la piété, ce sera la meilleure résolution.

    3:187 Lors Dieu obtint un engagement de ceux qui avaient reçu le Livre. Il dit : « Vous devez le faire connaître aux gens et ne pas le cacher. » Mais ils le jetèrent derrière leur dos et en tirèrent un vil prix. Quel mauvais gain ils ont acquis de cette façon !

    3:188 Ne compte pas que ceux qui exultent de ce qu’ils ont fait et qui aiment qu’on les loue pour ce qu’ils n’ont pas fait, ne compte pas, donc, qu’ils soient à l’abri du châtiment. Leur châtiment sera douloureux.

    3:189 À Dieu appartient le royaume des cieux et de la terre. Dieu est Omnipotent.

    3:190 Certes, dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a des signes pour les gens doués d’intelligence,

    3:191 qui invoquent Dieu debout, assis et allongés sur le côté, et méditent sur la création des cieux et de la terre (en disant) : « Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé tout cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu.

    3:192 Notre Seigneur ! Celui que Tu fais entrer dans le Feu, Tu l’as vraiment déshonoré. Pour les injustes, il n’y aura point de secoureur.

    3:193 Notre Seigneur ! Nous avons entendu l’appel de celui qui invitait à la foi en disant : « Croyez en votre Seigneur ! » et nous avons cru. Seigneur ! Pardonne-nous donc nos péchés, efface nos mauvaises actions et fais que nous mourions en étant du nombre des gens de bien.

    3:194 Notre Seigneur ! Donne-nous ce que Tu nous as promis par l’entremise de Tes messagers. Ne nous déshonore pas au Jour de la Résurrection. Certes, Tu ne manques jamais à Ta promesse. »

    3:195 Leur Seigneur les a alors exaucés : « Certes, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque fait, homme ou femme. Vous provenez les uns des autres. Alors ceux qui ont émigré et qui ont été chassés de leur maison, qui ont souffert de persécutions pour Ma cause, qui ont combattu et été tués, Je vais certes effacer leurs mauvaises actions et les faire entrer dans des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, comme récompense de Ma part. » C’est auprès de Dieu qu’est la meilleure récompense.

    3:196 Que ne t"abuse point (ô Mohammad) le va-et-vient (et l’aisance) des mécréants, à travers le pays.

    3:197 Ce n’est qu’une jouissance temporaire. Leur demeure sera l’Enfer, une demeure détestable.

    3:198 Pour ceux qui craignent leur Seigneur, il y aura des Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, où ils demeureront éternellement – un présent de la part de leur Seigneur. Ce qu’il y a auprès de Dieu est meilleur pour les charitables.

    3:199 Certes, parmi les gens du Livre, il y en a qui croient en Dieu, en ce qui vous est révélé et en ce qui leur a été révélé. Ils sont humbles devant Dieu et ne vendent point les signes de Dieu à vil prix. En vérité, leur récompense est auprès de leur Seigneur ; certes, Dieu est prompt à faire le compte.

    3:200 Ô vous qui croyez ! Soyez patients et surpassez vos ennemis en patience. Soyez persévérants et craignez Dieu ; peut-être réussirez-vous.

Commentaires

app android

Sélections