Noble.tv - Français - Les abeilles (An Nahl) - Mohammad El Menshawe
  • Les vertus du Coran


Sourate Les abeilles (An Nahl)
Cheik / Mohammad El Menshawe

  • Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

    16:1 L’ordre de Dieu arrive ; ne cherchez donc pas à le hâter. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de tout ce qu’ils Lui associent.

    16:2 Par Son ordre, Il fait descendre les anges porteurs de Son Esprit sur qui Il veut parmi Ses serviteurs : « Avertissez qu"il n"est d"autre dieu que Moi. Alors craignez-Moi.

    16:3 Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il transcende tout ce qu’ils Lui associent.

    16:4 Il a créé l’homme d’une goutte de sperme et voilà que ce dernier devient un disputeur déclaré.

    16:5 Il a créé, pour vous, les bestiaux dont vous faites des vêtements chauds, dont vous retirez divers profits et dont vous mangez, aussi.

    16:6 Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez, le soir, de même que le matin, lorsque vous les menez au pâturage.

    16:7 Ils portent vos fardeaux vers un pays que vous n’atteindriez [autrement] qu’avec peine. Vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux.

    16:8 (Il a créé) les chevaux, les mulets et les ânes pour que vous les montiez, et aussi pour l’apparat. Il crée (d’autres) choses que vous ne connaissez pas.

    16:9 Dieu prend sur Lui de montrer le droit chemin, car il y a des (routes) qui s’en écartent. S’Il avait voulu, Il vous aurait tous guidés.

    16:10 C’est Lui qui, du ciel, fait descendre une eau que vous buvez et grâce à laquelle pousse une végétation servant de pâturage à votre bétail.

    16:11 [De cette eau], Il vous fait pousser des herbages, des oliviers, des palmiers, des vignes et toutes sortes d’arbres fruitiers. Voilà bien là un signe pour les gens qui réfléchissent.

    16:12 Il vous a soumis la nuit et le jour, le soleil et la lune. Les étoiles sont soumises à Son ordre. Voilà bien là des signes pour les gens qui raisonnent.

    16:13 Les choses qu’Il a créées pour vous, sur cette terre, possèdent différentes nuances de couleurs. Il y a en cela un signe pour les gens qui se rappellent.

    16:14 C’est Lui qui a soumis la mer afin que vous puissiez en manger une chair fraîche, et que vous en retiriez des parures que vous portez. On voit les bateaux y fendre les flots pour que vous partiez en quête de Sa grâce et que vous soyez reconnaissants.

    16:15 Il a fermement implanté des montagnes dans la terre afin qu’elle n’oscille pas en vous emportant avec elle. Il a établi des fleuves et des voies pour que vous vous guidiez,

    16:16 Il a aussi posé d’autres points de repère. Au moyen des étoiles, [les gens] trouvent leur chemin.

    16:17 Alors Celui qui crée est-Il semblable à celui qui ne crée pas ? Ne vous rappellerez-vous donc pas ?

    16:18 Si vous vouliez compter les bienfaits de Dieu, vous ne pourriez les dénombrer. Certes, Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

    16:19 Dieu perçoit vos pensées les plus intimes, de même que celles que vous exprimez tout haut.

    16:20 Ceux qu’ils invoquent en dehors de Dieu n’ont rien créé ; ils sont eux-mêmes créés.

    16:21 (Ils sont) morts et non vivants. Et ils ne savent pas à quel moment ils seront ressuscités.

    16:22 Votre Dieu est un Dieu unique. Quant à ceux qui ne croient pas en l’au-delà, leur cœur refuse le savoir, et ils sont arrogants.

    16:23 Nul doute que Dieu sait ce qu’ils dissimulent et ce qu’ils proclament tout haut. Assurément, Il n’aime pas les orgueilleux.

    16:24 Lorsqu’on leur demande : « Qu’a révélé votre Seigneur ? », ils répondent : « Des légendes anciennes. »

    16:25 Qu’ils portent donc, au Jour de la Résurrection, tous leurs fardeaux, ainsi qu’une partie des fardeaux de ceux qu’ils égarent, sans le savoir. Quel horrible fardeau que celui qu’ils porteront !

    16:26 Certes, ceux qui ont vécu avant eux ont comploté ; alors Dieu frappa les bases mêmes de leur édifice. Le toit s’écroula sur eux et le châtiment les surprit d’où ils ne l’avaient pas pressenti.

    16:27 Puis, le Jour de la Résurrection, Il les couvrira d’ignominie et leur dira : « Où sont Mes associés, pour lesquels vous combattiez ? » Ceux qui auront reçu le savoir répondront : « La honte et le malheur tombent aujourd’hui sur les mécréants,

    16:28 ceux à qui les anges ôtent la vie alors qu’ils sont injustes envers eux-mêmes. » Puis, ils se soumettront entièrement : « Nous ne faisions aucun mal. » [Mais les anges répondront] : « Non ! Dieu sait parfaitement ce que vous faisiez.

    16:29 Alors entrez donc par les portes de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Comme est mauvaise, vraiment, la demeure des orgueilleux ! »

    16:30 Lorsqu’on demande à ceux qui sont pieux : « Qu’a révélé votre Seigneur ? », ils répondent : « Un bien. » Pour ceux qui font le bien en ce monde, il y a une bonne (récompense) ; mais la demeure de l’au-delà est bien meilleure. Combien agréable sera la demeure de ceux qui sont pieux :

    16:31 les jardins d’Éden, où ils entreront et sous lesquels coulent des rusisseaux. Ils auront là tout ce qu’ils voudront. C’est ainsi que Dieu récompense ceux qui sont pieux,

    16:32 ceux dont les anges reprennent l’âme alors qu’ils sont bons : « Que la paix soit sur vous ! Entrez au Paradis [en récompense de] ce que vous faisiez. »

    16:33 Attendent-ils que les anges viennent à eux ou que s’accomplisse l’ordre de ton Seigneur ? Ainsi agissaient les gens avant eux. Ce n’est pas Dieu qui leur fit du tort ; ils se firent (plutôt) du tort à eux-mêmes,

    16:34 de sorte qu’ils subirent les conséquences des méfaits qu’ils avaient commis. Et ce dont ils se moquaient les cerna de toutes parts.

    16:35 Et les associateurs disent : « Si Dieu avait voulu, nous et nos ancêtres n’aurions rien adoré en dehors de Lui ; nous n’aurions rien interdit qu’Il n’eût interdit Lui-même. » Ainsi agissaient les gens avant eux. Quelle est la mission des messagers sinon de transmettre le message en toute clarté ?

    16:36 Nous avons envoyé à chaque communauté un messager : « Adorez Dieu et bannissez les fausses divinités. » Alors Dieu en guida certains, tandis que d’autres furent destinés à l’égarement. Parcourez donc la terre et regardez quelle fut la fin de ceux qui rejetèrent [Nos messages].

    16:37 Même si tu désires ardemment qu’ils soient guidés, (ô Mohammad), [sache] que Dieu ne guide point celui qu’Il a laissé s’égarer. Et ils n’auront pas de secoureurs.

    16:38 Ils jurent par Dieu avec force que Dieu ne ressuscitera pas celui qui meurt. Bien au contraire ! C’est une promesse véritable [de Sa part], mais la plupart des gens ne le savent pas.

    16:39 (Il les ressuscitera) afin de leur expliquer les raisons de leurs divergences et pour que ceux qui n’ont pas cru reconnaissent qu’ils mentaient.

    16:40 Lorsque Nous voulons une chose, Notre seule parole est : « Sois ! », et elle est aussitôt.

    16:41 Ceux qui, pour la cause de Dieu, ont quitté leurs demeures après avoir été opprimés, Nous leur donnerons certainement une bonne demeure ici-bas. La récompense de l’au-delà sera plus grande encore, s’ils savaient !

    16:42 (Ce sont eux) qui sont patients et qui se fient à leur Seigneur.

    16:43 Nous n’avons envoyé (comme messagers), avant toi, que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Demandez donc à ceux qui ont reçu le Rappel, si vous ne savez pas.

    16:44 (Nous les avons envoyés) avec des preuves claires et des écritures. Et Nous t’avons envoyé ce Livre afin que tu expliques aux gens ce qui a été révélé à leur intention. Peut-être réfléchiront-ils.

    16:45 Ceux qui complotent des méfaits se sentent-ils à l’abri de ce que Dieu les fasse engloutir par la terre ? Ou que le châtiment leur vienne de là où ils ne l’attendaient point ?

    16:46 ou qu’Il les saisisse au cours de leurs activités quotidiennes sans qu’ils puissent y échapper ?

    16:47 Ou qu’Il les saisisse en leur faisant subir des pertes graduelles ? Certes, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux.

    16:48 N’ont-ils pas observé toutes les choses que Dieu a créées ? Leurs ombres s’allongent à droite et à gauche, se prosternant devant Dieu en toute humilité.

    16:49 C’est devant Dieu que se prosternent toutes les créatures vivantes des cieux et de la terre ; et les anges (se prosternent) aussi, et ils ne sont pas arrogants.

    16:50 Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d’eux, et font ce qui leur est commandé.

    16:51 Dieu a dit : « Ne prenez pas deux divinités. Il n’existe qu’un seul Dieu. Alors ne craignez que Moi. »

    16:52 C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, et c’est à Lui qu’est due une constante obéissance. Craindrez-vous donc d’autres [divinités] à part Dieu ?

    16:53 Tout ce que vous recevez comme bienfait provient de Dieu. Quand le malheur vous touche, c’est Lui dont vous implorez le secours.

    16:54 Puis, une fois qu’Il vous a délivrés de votre malheur, voilà qu’une partie d’entre vous se mettent à attribuer des associés à leur Seigneur,

    16:55 démontrant ainsi leur ingratitude pour ce que Nous leur avons donné. Jouissez donc de la vie [pour un certain temps] ; et bientôt, vous saurez.

    16:56 Ils assignent une partie des biens que Nous leur avons attribués [à des idoles] qu’ils ne connaissent pas. Par Dieu ! Vous serez interrogés sur ce que vous inventiez !

    16:57 Ils assignent des filles à Dieu – gloire à Lui ! – tandis qu’ils s’assignent (à eux-mêmes) ce qu’ils désirent.

    16:58 Lorsqu’on annonce à l’un d’eux la naissance d’une fille, son visage s’assombrit et une colère profonde l’envahit.

    16:59 Il se cache des gens à cause du malheur qu’on lui a annoncé ; la gardera-t-il malgré la honte, ou l’ensevelira-t-il sous terre ! Quel piètre jugement que le leur !

    16:60 Ceux qui ne croient pas en l’au-delà incarnent les pires noirceurs, tandis que Dieu est la perfection absolue. C’est Lui le Tout-Puissant, le Sage.

    16:61 Si Dieu s’en prenait aux gens pour leurs méfaits, Il ne laisserait sur cette terre aucun être vivant. Mais Il leur accorde un sursis jusqu’à un terme fixé. Et quand leur terme arrivera, ils ne pourront ni le retarder d’une heure, ni le hâter.

    16:62 Ils assignent à Dieu ce qu’ils détestent (pour eux-mêmes), et leur langue profère un mensonge lorsqu’ils disent que la plus belle récompense leur sera réservée. C’est le Feu, sans nul doute, qui leur sera réservé, et ils y seront envoyés les premiers.

    16:63 Par Dieu ! Nous avons vraiment envoyé des messagers à des communautés, avant toi. Mais Satan leur a enjolivé ce qu’ils faisaient. C’est donc lui qui est leur allié, aujourd’hui, et ils recevront un douloureux châtiment.

    16:64 Nous ne t’avons révélé le Livre que pour que tu leur expliques (les choses) au sujet desquelles ils sont en désaccord et afin (qu’il serve) de guide et de miséricorde pour les gens qui croient.

    16:65 Dieu fait descendre du ciel une eau avec laquelle il redonne vie à la terre après qu’elle ait été morte. Certes, il y a là un signe pour les gens qui entendent.

    16:66 Il y a certes un enseignement, pour vous, dans les bestiaux : Nous faisons sortir de leur ventre – d’entre la bouillie gastrique et le sang – un lait pur, délicieux pour ceux qui le boivent.

    16:67 Des fruits des palmiers et des vignes, vous tirez une boisson enivrante, ainsi qu’un excellent aliment. Il y a certes là un signe pour les gens qui raisonnent.

    16:68 Ton Seigneur révéla aux abeilles : « Aménagez vos ruches dans les montagnes, dans les arbres et dans les habitations construites (par les hommes).

    16:69 Puis mangez de toutes espèces de fruits et suivez les sentiers de votre Seigneur qu’on a rendus faciles pour vous. » De leur ventre sort un liquide aux couleurs variées, dans lequel il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là un signe pour les gens qui réfléchissent.

    16:70 C’est Dieu qui vous crée et qui vous fait mourir. Certains parmi vous seront ramenés à un âge fragile, de sorte qu’après avoir su, ils arrivent [à un stade] où ils ne savent plus rien. Certes, Dieu est Omniscient et Puissant.

    16:71 Dieu a favorisé certains d’entre vous dans la répartition des moyens de subsistance. Mais ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à remettre leurs surplus à leurs esclaves, de sorte que maîtres et esclaves deviendraient alors égaux. Est-ce que ce sont les bienfaits de Dieu qu’ils nient ?

    16:72 Dieu vous a donné des épouses issues de vous-mêmes ; et de vos épouses, Il vous a donné des enfants et des petits-enfants. Il vous a attribué d’excellents aliments. Croient-ils donc aux mensonges et nient-ils les bienfaits de Dieu ?

    16:73 Ils adorent, en dehors de Dieu, ce qui ne peut leur procurer aucune subsistance, ni des cieux ni de la terre, et qui ne possède aucun pouvoir.

    16:74 N’attribuez donc pas des semblables à Dieu. Car Dieu sait, tandis que vous ne savez pas.

    16:75 Dieu propose en parabole un esclave qui est la propriété d’une autre personne et qui est dépourvu de tout pouvoir, et un homme à qui Nous avons accordé de généreux moyens dont il dépense en secret et en public. Sont-ils égaux ? Louange à Dieu ! Mais la plupart d’entre eux ne savent pas.

    16:76 Dieu propose en parabole deux hommes : l’un est muet, dépourvu de tout pouvoir et constitue un fardeau pour son maître. Peu importe où celui-ci l’envoie, il ne rapporte rien de bon. Est-il égal à celui qui ordonne la justice et suit le droit chemin ?

    16:77 C’est à Dieu qu’appartient l’invisible des cieux et de la terre. L’ordre [concernant] l’Heure (du Jugement) ne sera que comme un clin d’œil, ou plus bref encore ! Certes, Dieu est souverainement puissant.

    16:78 Dieu vous a fait sortir du ventre de votre mère dénués de tout savoir ; Il vous a donné l’ouïe, la vue et l’intelligence afin que vous soyez reconnaissants.

    16:79 N’ont-ils pas vu les oiseaux en plein vol, dans les airs ? Rien ne les retient si ce n’est Dieu. Certes, il y a là des preuves pour les gens qui croient.

    16:80 Dieu a fait de vos maisons un habitat confortable. Il vous a procuré d’autres demeures faites de peaux de bêtes, que vous trouvez légères (à transporter) lorsque vous voyagez et lorsque vous campez. De la laine, de leur fourrure et de leurs poils, (Il vous a procuré) des articles de ménage et des objets plus ou moins durables.

    16:81 De ce qu’Il a créé, Dieu a fait des ombrages (pour vous protéger du soleil), et Il vous a ménagé des refuges, dans les montagnes. Il vous a (aussi) procuré des vêtements pour vous protéger de la chaleur et des cottes de mailles pour vous protéger contre votre propre violence. C’est ainsi qu’Il parfait Son bienfait sur vous ; peut-être (alors) vous soumettrez-vous (à Lui).

    16:82 S’ils se détournent… Ton devoir ne consiste qu’à (leur) transmettre clairement le message.

    16:83 Ils reconnaissent les bienfaits de Dieu ; puis, ils les renient. La plupart d’entre eux sont ingrats.

    16:84 Un jour, de chaque communauté Nous ressusciterons un témoin ; aucune excuse ne sera alors acceptée de la part des mécréants et ils ne pourront s’amender.

    16:85 Quand les injustes verront le châtiment, celui-ci ne leur sera point atténué et ils n’auront point de répit.

    16:86 Lorsque ceux qui attribuaient des associés à Dieu verront ces « associés », ils diront : « Notre Seigneur ! Voilà les associés que nous invoquions en dehors de Toi ! » Alors ils leur répondront : « Vous êtes vraiment des menteurs ! ».

    16:87 Ce jour-là, ils offriront leur soumission à Dieu, et ceux qu’ils avaient faussement érigés en dieux les laisseront tomber.

    16:88 Ceux qui ne croyaient pas et entravaient aux hommes le sentier de Dieu, Nous leur ajouterons châtiment sur châtiment à cause de la corruption qu’ils répandaient.

    16:89 Un jour, Nous ressusciterons, contre chaque communauté, un témoin issu d’elle-même. Nous t’emmènerons, (ô Mohammad), comme témoin contre eux. Nous t’avons révélé le Livre, qui explique toute chose de façon claire et qui constitue un guide, une miséricorde et une bonne nouvelle pour les musulmans.

    16:90 Certes, Dieu enjoint la justice, la bienfaisance et l’assistance aux proches. Il interdit l’indécence, l’injustice et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez.

    16:91 Soyez fidèle au pacte conclu avec Dieu après l’avoir contracté, et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Dieu comme garant. Certes, Dieu sait parfaitement ce que vous faites.

    16:92 Ne soyez pas comme celle qui défaisait son fil brin par brin après l’avoir solidement filé, en prenant vos serments comme un moyen de vous tromper les uns les autres du fait qu’une nation soit plus nombreuse que l’autre. Dieu ne fait, par là, que vous éprouver et Il vous exposera certainement, au Jour de la Résurrection, (la vérité) sur les raisons réelles de vos désaccords.

    16:93 Si Dieu avait voulu, Il aurait fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s’égarer qui Il veut et Il guide qui Il veut. Vous serez certainement interrogés sur ce que vous faisiez.

    16:94 N’utilisez pas vos serments pour vous tromper les uns les autres, sinon vos pas glisseront après avoir été fermes, et vous goûterez le malheur pour avoir détourné (les hommes) du sentier de Dieu. Vous subirez alors un terrible châtiment.

    16:95 Ne trahissez pas pour un vil prix le serment pris envers Dieu. Ce qui se trouve auprès de Dieu est bien meilleur pour vous, si vous saviez !

    16:96 Tout ce que vous possédez finira par disparaître, tandis que ce qui est auprès de Dieu durera. Nous récompenserons ceux qui auront été patients en fonction de leurs meilleures actions.

    16:97 Quiconque, mâle ou femelle, fait une oeuvre salutaire, tout en étant croyant, nous lui ferons vivre une bonne vie et nous le récompenserons certainement en fonction de ses meilleures actions.

    16:98 Lorsque tu récites le Coran, cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le banni.

    16:99 Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur.

    16:100 Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui donnent des associés à Dieu.

    16:101 Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Dieu sait mieux ce qu’Il révèle – ils disent : « Certes, tu ne fais qu’inventer ». Mais la plupart d’entre eux ne savent pas.

    16:102 Dis : « C’est le Saint Esprit, [Gabriel], qui l’a révélé de la part de votre Seigneur, en toute vérité, afin de raffermir (la foi de) ceux qui croient, et en tant que guide et bonne nouvelle pour les musulmans. »

    16:103 Nous savons parfaitement qu’ils disent : « C’est un homme qui lui enseigne [le Coran]. » Or, la langue de celui auquel ils font allusion est étrangère, tandis que celle-ci est une langue arabe bien claire.

    16:104 Ceux qui ne croient pas aux révélations de Dieu, Dieu ne les guide pas. Ils recevront un douloureux châtiment.

    16:105 Seuls ceux qui ne croient pas aux signes de Dieu forgent des mensonges ; tels sont les menteurs.

    16:106 Quiconque renie Dieu après avoir cru en Lui – à l’exception de celui qui y est contraint alors que sa foi demeure ferme, dans son cœur – ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à l’incroyance, sur eux [s’abat] la colère de Dieu, et ils recevront un terrible châtiment.

    16:107 Cela parce qu’ils préfèrent la vie d’ici-bas à celle de l’au-delà ; Dieu ne guide point les mécréants.

    16:108 Voilà ceux dont Dieu a scellé le cœur, les oreilles et les yeux. Ce sont eux les insouciants.

    16:109 Nnul doute que dans l’au-delà, ils seront les perdants.

    16:110 Certes, ton Seigneur, envers ceux qui se sont exilés après avoir été persécutés, qui se sont battus et qui ont été patients, certes, après tout cela, ton Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux.

    16:111 Un Jour, chaque âme viendra plaider pour elle-même, et chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu’elle aura fait ; nul ne subira la moindre injustice.

    16:112 Dieu propose en parabole une ville qui était en sécurité et tranquille, et dont la subsistance lui venait de partout en abondance. Puis elle devint ingrate envers les bienfaits de Dieu ; alors Celui-ci lui fit goûter aux affres de la faim et de la peur à cause (du mal) qu’elle faisait.

    16:113 En effet, un messager, issu de leur sein, était venu à eux, mais ils l’avaient rejeté. Le châtiment les saisit donc alors qu’ils étaient injustes

    16:114 Mangez de ce que Dieu vous a attribué de licite et de pur, et soyez reconnaissants pour les bienfaits de votre Seigneur, si c’est Lui que vous adorez.

    16:115 Il vous a interdit la chair de la bête morte, le sang, la chair de porc, ainsi que la bête qui a été immolée au nom d’un autre que Dieu. Mais quiconque en mange parce qu’il y est contraint, sans le désirer ardemment ni transgresser, Dieu est alors Pardonneur et Miséricordieux.

    16:116 Ne dites pas arbitrairement : « Ceci est licite et cela est illicite », inventant ainsi un mensonge contre Dieu. Certes, ceux qui inventent un mensonge contre Dieu ne prospèreront jamais.

    16:117 Ils n’en tireront qu’une brève jouissance, suivie d’un douloureux châtiment.

    16:118 Aux juifs, Nous avions interdit ce que Nous t’avons déjà relaté. Nous ne leur avons fait aucun tort ; ils se sont plutôt causé du tort à eux-mêmes.

    16:119 Certes, ton Seigneur, envers ceux qui ont commis le mal par ignorance et qui se sont par la suite repentis et amendés, certes, après cela, ton Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux.

    16:120 Abraham fut un archétype. Il était obéissant envers Dieu, il était droit, et n’était point du nombre des associateurs.

    16:121 Il était reconnaissant pour Ses bienfaits, et Dieu l’avait élu et guidé vers le droit chemin.

    16:122 Nous l’avons favorisé en ce monde, et dans l’au-delà, il sera certes du nombre des vertueux.

    16:123 Puis Nous t’avons révélé, (ô Mohammad) : « Suis la religion d’Abraham, (en pur croyant). Il n’était point du nombre des associateurs. »

    16:124 Le Sabbat n’a été imposé qu’à ceux qui étaient en désaccord à son sujet. Au Jour de la Résurrection, ton Seigneur jugera entre eux au sujet de leurs différends.

    16:125 Appelle au chemin de ton Seigneur en usant de sagesse et de bonnes paroles. Discute avec eux de la meilleure façon. Certes, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et ceux qui sont bien guidés.

    16:126 Si vous punissez, infligez une punition égale au tort que vous avez subi. Mais si vous endurez avec patience… voilà certainement la meilleure [voie à suivre] pour ceux qui sont patients.

    16:127 Endure patiemment ! Ton endurance ne viendra qu’avec (l’aide) de Dieu. Ne t’afflige pas pour eux, et ne sois pas angoissé à cause de leurs complots.

    16:128 Certes, Dieu est avec ceux qui remplissent leurs devoirs envers Lui et qui sont bienfaisants.

Commentaires

app android

Sélections