• Les vertus du Coran


Sourate Al Hijr
Cheik / Mishary El Afasy

  • 15. Al-Hijr Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

    15:1 Alif. Lam. Ra. Voici les versets du Livre et d’une Lecture explicite.

    15:2 Peut-être [un jour] les mécréants souhaiteront-ils avoir été musulmans.

    15:3 Laisse-les festoyer et s’adonner aux plaisirs de la vie, et laisse-les se leurrer par de (faux) espoirs. Ils sauront bien assez vite !

    15:4 Et Nous n’avons jamais détruit une cité sans qu’un terme lui eût été fixé.

    15:5 Aucune communauté ne peut hâter ni différer son terme.

    15:6 Ils disent : « Ô toi à qui le Rappel a été révélé ! Tu es certainement fou !

    15:7 Pourquoi ne nous amènes-tu pas des anges, si tu es du nombre des véridiques ? »

    15:8 Nous ne faisons descendre les anges qu’avec la vérité ; alors il ne sera plus accordé de répit (aux mécréants).

    15:9 En vérité, c’est Nous qui t’avons révélé le Rappel ; certes Nous le garderons (contre toute altération).

    15:10 Nous avons certes envoyé (des messagers), avant toi, parmi les compagnies des anciens.

    15:11Pas un messager n’est venu à eux sans qu’ils ne s’en moquent.

    15:12 C’est ainsi que Nous faisons pénétrer (l’incroyance) dans le cœur des coupables.

    15:13 Ils ne croiront pas, en dépit de l’exemple des anciens.

    15:14 Même si Nous leur ouvrions une porte du ciel et qu’ils pussent y monter à tout moment,

    15:15 ils diraient : « Ce n’est qu’une hallucination, ou peut-être sommes-nous ensorcelés. »

    15:16 Nous avons certes établi, dans le ciel, des constellations d’étoiles, et Nous l’avons embelli pour ses spectateurs.

    15:17 Nous l’avons protégé contre tout diable banni.

    15:18 Si l’un d’eux parvient à écouter subrepticement, une flamme brillante le poursuit aussitôt.

    15:19 Quant à la terre, Nous l’avons étalée, y avons implanté des montagnes fermes et immobiles, et y avons fait pousser toute espèce, de façon équilibrée.

    15:20 Nous l’avons dotée de moyens de subsistance pour vous et pour d’autres créatures que vous n’êtes pas tenus de nourrir.

    15:21 Il n’est rien dont Nous n’ayons les réserves ; mais Nous ne les faisons descendre qu’en quantité mesurée.

    15:22 Nous envoyons les vents fécondants ; et Nous faisons alors descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous-mêmes ne sauriez retenir dans le sol.

    15:23 C’est bien Nous qui donnons la vie et la mort, et c’est Nous seuls qui hériterons de l’univers.

    15:24 Nous connaissons certes ceux qui vous ont précédés, tout comme ceux qui viendront plus tard.

    15:25 Certes, c’est ton Seigneur qui les rassemblera, car Il est le Sage, l’Omniscient.

    15:26 Nous avons certes créé l’homme d’une argile sonore, extraite d’une boue malléable.

    15:27 Quant aux djinns, Nous les avions créés, auparavant, d’un feu d’une chaleur ardente.

    15:28 Lorsque ton Seigneur dit aux anges : « Je vais créer un homme à partir d’argile sonore, extraite d’une boue malléable,

    15:29 et dès que Je l’aurai harmonieusement formé et lui aurai insufflé de Mon esprit, jetez-vous prosternés devant lui. »

    15:30 Alors les anges se prosternèrent tous ensemble,

    15:31 à l’exception d’Iblis, qui refusa d’être de ceux qui se prosternent.

    15:32 Alors (Dieu) dit : « Ô Iblis ! Pourquoi n’es-tu pas au nombre des prosternés ? »

    15:33 Il dit : « Je ne suis pas tel à me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile sonore, extraite d’une boue malléable. »

    15:34 (Dieu) dit : « Alors sors d’ici, car te voilà banni !

    15:35 La malédiction sera sur toi jusqu’au Jour du jugement ! »

    15:36 (Iblis) dit : « Mon Seigneur ! Accorde-moi un répit jusqu’au jour où ils seront ressuscités. »

    15:37 (Dieu) dit : « Tu es de ceux à qui un sursis est accordé

    15:38 jusqu’à un terme fixé. »

    15:39 (Iblis) dit : « Mon Seigneur ! Parce que Tu m’as égaré, je leur enjoliverai la mauvaise voie sur terre et je les égarerai tous,

    15:40 à l’exception de ceux qui sont Tes dévoués serviteurs. »

    15:41 (Dieu) dit : « Voici la voie droite (qui mène) vers Moi :

    15:42 sur Mes serviteurs, tu n’auras aucun pouvoir, sauf sur ceux qui te suivront parmi les dévoyés.

    15:43 L’Enfer sera sûrement leur demeure promise à tous ;

    15:44 il a sept portes, et chacune d’elles (recevra) sa part de damnés. »

    15:45 Certes, les pieux seront dans des jardins baignés de sources.

    15:46 « Entrez-y en paix et en sécurité. »

    15:47 Nous aurons enlevé toute rancune de leur cœur. Ils se sentiront comme des frères et seront assis, face à face, sur des sofas surélevés.

    15:48 Là, nulle fatigue ne les touchera et jamais ils n’en seront expulsés.

    15:49 Dis à Mes serviteurs, que c’est Moi le Pardonneur, le Très Miséricordieux,

    15:50 et que Mon châtiment est certes douloureux.

    15:51 Informe-les au sujet des hôtes d’Abraham,

    15:52 quand ils entrèrent chez lui et dirent : « Paix ! ». Il dit : « Nous avons peur de vous. »

    15:53 Ils dirent : « N’aie pas peur ! Nous t’apportons la bonne nouvelle [de la naissance] d’un garçon plein de sagesse. »

    15:54 Il dit : « M’annoncez-vous cette nouvelle alors que la vieillesse m’a rattrapé ? De quoi parlez-vous donc ? »

    15:55 Ils dirent : « Nous t’annonçons cette bonne nouvelle en toute vérité. Ne sois donc pas de ceux qui désespèrent. »

    15:56 Il dit : « Mais qui désespère de la miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés ? »

    15:57 Il (leur) dit : « Que voulez-vous, ô messagers (de Dieu) ? »

    15:58 Ils dirent : « Nous sommes envoyés à un peuple corrompu,

    15:59 à l’exclusion de la famille de Lot, [qui sera épargnée]. Nous les sauverons tous,

    15:60 sauf sa femme. » Nous avions [en effet] décrété qu’elle serait de ceux qui allaient rester en arrière.

    15:61 Puis lorsque les messagers vinrent trouver la famille de Lot,

    15:62 celui-ci dit : « Vous m’êtes [totalement] inconnus. »

    15:63 Ils dirent : « Nous sommes venus à toi afin d’accomplir ce au sujet de quoi ils [entretiennent] des doutes.

    15:64 Nous venons à toi avec la vérité et nous sommes véridiques.

    15:65 Pars donc avec ta famille vers la fin de la nuit et suis leurs arrières. Que nul d’entre vous ne se retourne et allez là où on vous le commande. »

    15:66 Nous lui révélâmes qu’au matin, ce peuple serait anéanti jusqu’au dernier.

    15:67 Les habitants de la ville (Sodome) accoururent, se réjouissant (de l’arrivée de nouveaux hommes).

    15:68 Il dit : « Voici mes invités ; ne me déshonorez pas !

    15:69 Craignez Dieu et ne me faites pas honte ! »

    15:70 Ils dirent : « Ne t’avions-nous pas interdit [de recevoir] des gens ? »

    15:71 Il dit : « Voici mes filles : [épousez-les], si la chair vous tente à ce point ! »

    15:72 Par ta vie, (Mohammad)! Ils erraient aveuglément dans leur délire.

    15:73 Puis, au lever du soleil, le (terrible) cri les saisit.

    15:74 Nous renversâmes (la ville) de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres d’argile.

    15:75 Voilà vraiment des signes pour ceux qui savent observer.

    15:76 [Cette ville] se trouvait sur un chemin (passant), connu de tous.

    15:77 Voilà vraiment un signe pour les croyants !

    15:78 Les habitants des bois étaient non moins injustes.

    15:79 Nous Nous sommes donc vengés d’eux, à l’instar des habitants de l’autre cité. Ces deux [cités] étaient (situées) sur une grande route et (leurs ruines sont encore) bien visibles.

    15:80 Les habitants d’al-Hijr ont certes rejeté (Nos) messagers.

    15:81 Nous leur avons envoyé Nos miracles, mais ils s’en sont détournés.

    15:82 Ils creusaient des maisons à même les montagnes, où ils vivaient en sécurité.

    15:83 Mais le (terrible) cri les saisit,

    15:84 au lever du jour, et ils ne profitèrent donc jamais de ce qu’ils avaient acquis.

    15:85 Nous n’avons créé les cieux et la terre, et tout ce qui se trouve entre les deux, qu’en toute vérité. L’Heure arrivera certainement. Alors pardonne-leur donc, (ô Mohammad), d’un charitable pardon.

    15:86 Certes, c’est ton Seigneur le Maître Créateur, l’Omniscient.

    15:87 Nous t’avons donné les sept (versets) que l’on répète fréquemment, ainsi que le sublime Coran.

    15:88 Ne porte pas des regards éblouis vers les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d’entre eux ; ne t’afflige pas à leur sujet et sois doux et bienveillant envers les croyants.

    15:89 Dis : « Certes, je suis un avertisseur évident »,

    15:90 comme celui que Nous avons fait descendre à ceux qui ont créé des divisions,

    15:91 ceux qui ont fragmenté le Coran en plusieurs parties.

    15:92 Ceux-là – par ton Seigneur ! – Nous les interrogerons tous

    15:93 au sujet de ce qu’ils œuvraient.

    15:94 Proclame donc ouvertement ce qui t’a été commandé et détourne-toi des associateurs.

    15:95 Nous te suffisons certes contre les railleurs,

    15:96 qui associent à Dieu une autre divinité. Mais ils sauront bientôt.

    15:97 Nous savons parfaitement que, parfois, ton cœur se serre à cause de ce qu’ils disent,

    15:98 mais glorifie ton Seigneur et sois de ceux qui se prosternent (devant Lui).

    15:99 Adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude [de la mort].

Commentaires

Sélections