• Les vertus du Coran


Sourate Le desaveu ou le repentir (At Tawbah)
Cheik / Ali El hudhaify



  • 9:1 Désaveu de la part de Dieu et de Son Messager à l’égard des associateurs avec lesquels vous avez conclu un traité.

    9:2 Parcourez la terre durant quatre mois ; et sachez que vous ne pouvez échapper à Dieu, et que Dieu couvrira d'ignominie les négateurs.

    9:3 Proclamation, de Dieu et de Son Messager, aux gens, au jour du Grand Pèlerinage : Dieu et Son Messager désavouent les associateurs. Si vous revenez (de votre erreur), ce sera mieux pour vous. Mais si vous vous détournez, sachez que vous ne réduisez pas Dieu à l'impuissance.Annonce un tourment douloureux aux négateurs

    9:4 à l’exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un traité et qui n’ont pas manqué à leurs engagements envers vous ni soutenu personne contre vous. Respectez pleinement le traité que vous avez conclu avec eux, jusqu’au terme convenu. Certes, Dieu aime les pieux.

    9:5 Puis, lorsque les quatre mois sacrés se sont écoulés, tuez les associateurs où que vous les trouviez ; capturez-les, assiégez-les et préparez des embuscades. S’ils se repentent, accomplissent la prière et acquittent la zakat, alors laissez-leur la voie libre. Certes, Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

    9:6 Si un associateur te demande asile, accorde-le lui afin qu’il entende la parole de Dieu, puis fais-le escorter jusqu’à son lieu de sécurité. Cela parce que ce sont des gens qui ne savent pas.

    9:7 Comment pourrait-il y avoir un traité entre Dieu, Son Messager et les associateurs – à l’exception de ceux avec qui vous avez conclu un traité près de la Mosquée sacrée ? Tant qu’ils sont loyaux envers vous, soyez-le envers eux. Car Dieu aime les pieux.

    9:8 (Comment pourrait-il y avoir un tel traité avec les autres) alors que, quand ils triomphent de vous, ils ne respectent, à votre égard, ni liens de parenté ni pacte conclu ? Ils vous disent des paroles complaisantes tandis que leur cœur les renie. Et la plupart d’entre eux sont des pervers.

    9:9 Ils ont troqué les versets de Dieu contre un prix misérable et empêchent les hommes de suivre le sentier de Dieu. Quelles mauvaises actions que celles qu’ils commettent !

    9:10 Ils ne respectent, envers un croyant, ni pacte ni lien de parenté. Ce sont ceux-là les transgresseurs.

    9:11 Mais s’ils se repentent, accomplissent la prière et paient la zakat, alors ils sont vos frères en religion. Nous exposons en détail Nos signes pour des gens qui savent.

    9:12 Si, après avoir conclu un traité avec vous, ils rompent leurs promesses et attaquent votre religion, combattez alors les chefs de l’incroyance, car ils ne respectent nullement leurs serment – peut-être cesseront-ils?

    9:13 Ne combattrez-vous pas des gens qui ont rompu leurs promesses solennelles, qui ont voulu expulser le Messager et qui vous ont attaqués les premiers ? Quoi ! Les craignez-vous ? C’est Dieu qui mérite le plus votre crainte, si vous êtes croyants.

    9:14 Combattez-les ! Par vos mains, Dieu les châtiera, les couvrira de honte, vous donnera la victoire sur eux et guérira le cœur de ceux qui croient.

    9:15 Il fera disparaître la colère de leurs cœur. Dieu pardonne à qui Il veut ; Il est Omniscient et Sage.

    9:16 Croyez-vous que l’on vous laissera tranquilles alors que Dieu n’a pas encore distingué ceux d’entre vous qui luttent et qui ne prennent, pour alliés, personne en dehors de Dieu, de Son messager et des croyants ? Dieu sait parfaitement ce que vous faites.

    9:17 Les associateurs n’ont pas le droit de peupler les mosquées de Dieu alors qu’ils témoignent contre eux-mêmes de leur incroyance. Voilà ceux dont les œuvres sont vaines et qui demeureront dans le Feu (éternellement).

    9:18 Ne peupleront les mosquées de Dieu que ceux qui croient en Lui et au Jour Dernier, qui accomplissent la prière, paient la zakat et ne craignent que Dieu. Il se peut que ceux-là soient du nombre des bien guidés.

    9:19 Ferez-vous de la charge d'abreuver les pèlerins et d'entretenir la Mosquée sacrée (des devoirs) comparables (à ceux) de celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier, et lutte dans le chemin de Dieu ? Ils ne sont pas égaux auprès de Dieu. Dieu ne guide pas les gens injustes.

    9:20 Ceux qui ont cru, qui ont émigré et fait effort dans le sentier de Dieu occupent les rangs les plus hauts auprès de Dieu. Voilà ceux qui sont victorieux.

    9:21 Leur Seigneur leur annonce la bonne nouvelle d’une miséricorde de Sa part, ainsi que des jardins où il y aura pour eux une félicité permanente

    9:22 et dans lesquels ils demeureront éternellement. Certes, il y a auprès de Dieu une énorme récompense.

    9:23 Ô vous qui croyez ! Ne prenez pour alliés ni vos pères ni vos frères si l’incroyance leur est plus agréable que la foi. Quiconque d’entre vous les prend pour alliés… ceux-là sont les injustes.

    9:24 Dis : « Si vos pères, vos fils, vos frères, vos épouses, votre clan, les biens que vous avez acquis, les marchandises dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous plaisent vous sont plus chers que Dieu, Son Messager et l’effort dans le sentier de Dieu, alors attendez que Dieu fasse s’accomplir Son ordre. Dieu ne guide pas les pervers.

    9:25 Dieu vous a secourus sur plusieurs champs de bataille. Et le jour de Hounayn, quand vous étiez fiers de votre grand nombre et que cela ne vous servit à rien, alors la terre, malgré son étendue, vous devint bien étroite ; puis, vous avez battu en retraite.

    9:26 Ensuite, Dieu fit descendre Sa quiétude rassurante sur Son Messager et sur les croyants. Puis Il fit descendre des troupes (d’anges), invisibles à vos yeux, pour châtier les négateurs. Telle est la rétribution des négateurs.

    9:27 Après cela, Dieu pardonnera à qui Il veut, car Il est Pardonneur et Miséricordieux.

    9:28 Ô vous qui croyez ! Les associateurs sont impurs. Alors ne les laissez pas s’approcher de la Mosquée sacrée après cette année-ci. Et si vous redoutez la pauvreté, Dieu vous enrichira de par Sa grâce, s’Il le veut. Car Dieu est Omniscient et Sage.

    9:29 Combattez ceux qui ont reçu le Livre mais qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu a interdit par l’intermédiaire de Son Messager et qui ne suivent pas la religion de vérité, jusqu’à ce qu’ils versent le tribut de leurs propres mains et en toute soumission.

    9:30 Les juifs disent : « Ouzayr est le fils de Dieu. » Et les chrétiens disent : « Le Messie est le fils de Dieu. » Telles sont les paroles qui sortent de leur bouche. Ils répètent ce que disaient les négateurs qui vécurent avant eux. Que Dieu les anéantisse ! Comme ils s’écartent de la vérité !

    9:31 Ils ont pris leurs rabbins, leurs moines, ainsi que le Messie, fils de Marie, comme seigneurs en dehors de Dieu, alors qu’on ne leur a commandé de n’adorer que Dieu. Nulle divinité à part Lui. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de tout ce qu’ils (Lui) associent.

    9:32 Ils veulent éteindre avec leur bouche la lumière de Dieu, alors que Dieu est déterminé à parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les négateurs.

    9:33 C’est Lui qui a envoyé Son Messager avec la bonne voie et la religion de vérité, afin qu’elle prévale sur toutes les autres religions, quelque répulsion qu’en aient les associateurs.

    9:34 Ô vous qui croyez ! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent les biens des gens illégalement et les écartent du sentier de Dieu. À ceux qui accumulent avec avarice l’or et l’argent et qui ne les dépensent point dans la voie de Dieu, annonce un douloureux châtiment.

    9:35 Le jour où (ces trésors) seront portés à incandescence dans le feu de l’Enfer et que leur front, leurs flancs et leur dos en seront marqués, (il leur sera dit) : « Voici ce que vous aviez accumulé pour vous-mêmes, avec avarice. Maintenant, goûtez donc à ce que vous accumuliez. »

    9:36 Le nombre des mois, auprès de Dieu, est de douze, ainsi qu’Il l’a décrété le Jour où Il a créé les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés : telle est la religion dans toute sa rectitude. Alors ne vous causez pas de tort à vous-mêmes, durant ces mois ; et combattez les associateurs (sans exception), de la même façon qu’ils vous combattent (tous, sans exception). Sachez que Dieu est avec les pieux.

    9:37 Le report (d’un mois sacré) constitue un surcroît d’incroyance. Par (ce report), ceux qui ne croient pas s’égarent ; une année, ils ne respectent pas le caractère sacré (d’un mois) et l’autre année, ils le respectent afin d’ajuster le nombre de mois que Dieu a déclarés sacrés. Ainsi profanent-ils ce que Dieu a rendu sacré, et leurs mauvaises actions leur sont enjolivées. Dieu ne guide point les négateurs.

    9:38 Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous, lorsqu’on vous dit : « Élancez-vous sur le sentier de Dieu », à vous appesantir sur le sol ? Préférez-vous la vie présente à celle de l’au-delà ? Or, le confort de cette vie n’est que bien peu de chose comparé à l’au-delà.

    9:39 Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous infligera un douloureux châtiment et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne pouvez Lui nuire d’aucune façon. Dieu est Tout-Puissant.

    9:40 Si vous ne portez pas secours au Prophète, alors que Dieu l’a déjà secouru quand ceux qui avaient mécru l'avaient banni, deuxième de deux, il disait à celui-ci, alors qu'ils étaient dans la grotte : 'Ne t'attriste point ! Dieu est avec nous ! Dieu fit alors descendre sur lui Sa sérénité et le soutint de soldats que vous ne voyiez pas. Il abaissa ainsi la parole des négateurs, tandis que la Parole de Dieu eut le dessus. Dieu est Puissant et Sage.

    9:41 Lourdement ou légèrement, élancez-vous au combat ; efforcez-vous de vos biens et de votre personne sur le sentier de Dieu ! Cela est bien meilleur pour vous, si seulement vous saviez.

    9:42 S’il y avait eu la perspective d’un gain facile ou d’un court voyage, ils t’auraient suivi. Mais la distance leur parut longue. Et pourtant, ils jureront par Dieu : « Si nous avions pu, nous serions certainement sortis en votre compagnie. » Ils détruisent leur âme, et Dieu sait bien qu’ils mentent.

    9:43 Que Dieu te pardonne (ô Mohammad) ! Pourquoi leur as-tu accordé la permission avant d’avoir distingué ceux qui disaient vrai de ceux qui mentaient ?

    9:44 Ceux qui croient en Dieu et au Jour dernier ne te demandent pas de permission quand il s’agit de faire effort avec leurs biens et leur vie. Dieu connaît bien les pieux.

    9:45 Ne te demandent permission que ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour dernier, et dont le cœur est rempli de doute. Dans leur doute, ils hésitent.

    9:46 S’ils avaient voulu partir, ils auraient certainement fait des préparatifs. Mais Dieu répugnait à les voir partir, alors Il les rendit paresseux et il leur fut dit : « Restez ici avec ceux qui restent. »

    9:47 S’ils étaient sortis avec vous, ils ne vous auraient apporté que des problèmes et seraient allés et venus dans vos rangs en cherchant à provoquer la dissension entre vous. Il y en a, parmi vous, qui les auraient écoutés. Dieu connaît bien les injustes.

    9:48 Ils ont déjà, par le passé, cherché à provoquer la dissension (dans vos rangs), et ils ont embrouillé tes affaires jusqu’à ce que vienne la vérité et que triomphe le commandement de Dieu en dépit de leur hostilité.

    9:49 Parmi eux, il y en a plus d’un qui dit : « Donne-moi la permission (de rester chez moi) et ne me mets pas à l’épreuve. » Or, ils sont bel et bien déjà tombés dans l’épreuve (de la tentation). Certes, l’Enfer est tout autour des négateurs.

    9:50 Si un bien t’atteint, ils s’en affligent. Et si un malheur t’atteint, ils disent : « (Heureusement que) nous avions pris nos précautions d’avance. » Puis ils se détournent, tout en exultant.

    9:51 Dis : « Rien ne nous atteindra en dehors de ce que Dieu a décrété pour nous. Il est notre Protecteur. C’est en Dieu que les croyants doivent placer leur confiance. »

    9:52 Dis: « Vous attendez-vous à ce qu’il y ait, pour nous, autre chose qu’une des deux meilleures choses ? Tandis que ce à quoi nous nous attendons, pour vous, c’est que Dieu vous inflige un châtiment, soit de Sa part, soit par notre intermédiaire. Attendez donc ! Nous attendons aussi, avec vous. »

    9:53 Dis : « Que vous dépensiez de bon cœur ou contre votre gré, cela ne sera jamais accepté de vous, car vous êtes des pervers. »

    9:54 Rien n’empêche leur contribution d’être acceptée à part le fait qu’ils ne croient pas en Dieu et en Son Messager, qu’ils ne se rendent à la prière qu’avec paresse et qu’ils ne dépensent que contre leur gré.

    9:55 Que leurs richesses et leurs enfants ne t’éblouissent point. Dieu ne veut par cela que les châtier en cette vie et les voir rendre l’âme alors qu’ils sont toujours négateurs.

    9:56 Ils jurent par Dieu qu’ils sont vraiment des vôtres alors qu’ils ne le sont pas ; ce sont (plutôt) des gens qui ont peur.

    9:57 S’ils trouvaient un endroit où aller se réfugier, des grottes ou tout endroit où ils puissent se cacher, ils s’y précipiteraient certainement.

    9:58 Il en est parmi eux qui te critiquent au sujet (de la distribution) des aumônes. Si on leur en donne, les voilà contents ; mais si on ne leur en donne pas, les voilà pleins de rage.

    9:59 Si (seulement) ils s’étaient contentés de ce que Dieu et Son Messager leur avaient donné et avaient dit : « Dieu nous suffit. Il nous accordera bientôt Sa faveur, de même que Son Messager. C’est à Dieu que nous adressons nos supplications. »

    9:60 Les aumônes ne sont destinées qu’aux pauvres, aux indigents, à ceux qui sont chargés de les administrer, au ralliement des bonnes volontés, à l’affranchissement des esclaves, à ceux qui sont lourdement endettés, aux dépenses pour la cause de Dieu et au voyageur. C’est là un décret de Dieu. Dieu est Omniscient et Sage.

    9:61 Parmi eux, il y en a qui font du tort au Prophète et disent : « Il croit tout ce qu’il entend. » Dis : « Il écoute ce qui est bon pour vous. Il croit en Dieu et fait confiance aux croyants, et il est une miséricorde pour ceux d’entre vous qui croient. » Ceux qui font du tort au Messager de Dieu recevront un douloureux châtiment.

    9:62 Ils jurent par Dieu seulement pour vous satisfaire. Mais Dieu – et Son Messager – est plus en droit qu’ils Le satisfassent, s’ils sont vraiment croyants.

    9:63 Ne savent-ils pas qu’en vérité, quiconque s’oppose à Dieu et à Son Messager aura le feu de l’Enfer pour y demeurer éternellement ? Voilà le suprême opprobre.

    9:64 Les hypocrites craignent que l’on fasse descendre une sourate à leur sujet, dévoilant ce qu’il y a dans leur cœur. Dis : « (Continuez) de vous moquer ! Dieu dévoilera au grand jour ce que vous craignez. »

    9:65 Si tu les interrogeais, ils diraient sûrement : « Nous ne faisions que bavarder et plaisanter. » Dis : « Est-ce de Dieu, de Ses versets et de Son Messager dont vous vous moquiez ? »

    9:66 Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru. Si Nous pardonnons à un groupe d’entre vous, Nous en châtierons un autre à cause de leurs péchés.

    9:67 Les hypocrites, hommes et femmes, appartiennent les uns aux autres. Ils enjoignent le blâmable et interdisent le bien, et retiennent leurs mains d'avarice. Ils ont oublié Dieu, alors Il les a oubliés. En vérité, les hypocrites, ce sont eux les pervers.

    9:68 Aux hypocrites, hommes et femmes, et aux négateurs, Dieu a promis le feu de l’Enfer pour y demeurer éternellement. Cela leur suffira. Dieu les a maudits et il y aura pour eux un châtiment permanent.

    9:69 (Il en fut) de même de ceux qui vous ont précédés : ils étaient plus forts et plus riches que vous, et avaient plus d’enfants. Ils jouirent pour un temps de leur part (en ce monde), et vous en jouissez pour un temps comme ils l’ont fait avant vous. Vous avez de vaines discussions comme ils en ont eu avant vous. Tels sont ceux dont les œuvres sont vaines en ce monde comme dans l’au-delà. Ce sont eux, les perdants.

    9:70 L’histoire de ceux qui les ont précédés ne leur est-elle pas parvenue : les peuples de Noé, des ‘Aad, des Tamoud, d’Abraham, les gens de Madyan et des villes renversées (dans lesquelles habitaient le peuple de Lot) ? Leurs messagers leur avaient apporté des preuves. Ce n’est pas Dieu qui leur fit du tort ; ils se firent (plutôt) du tort à eux-mêmes.

    9:71 Les croyants, hommes et femmes, sont alliés les uns des autres ; ils enjoignent le convenable et interdisent le blâmable, ils accomplissent la prière, paient la zakat et obéissent à Dieu et à Son Messager. Voilà ceux à qui Dieu fera miséricorde, car Dieu est Puissant et Sage.

    9:72 Aux croyants et aux croyantes, Dieu a promis des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, où ils demeureront éternellement, et d’excellentes demeures dans les Jardins d’Éden. Le plus grand bonheur sera la satisfaction de Dieu ; ce sera aussi la plus grande réussite.

    9:73 Ô Prophète ! Fais effort contre les négateurs et les hypocrites, et sois rude avec eux. Leur destination sera l’Enfer, et quelle mauvaise destination !

    9:74 Ils jurent par Dieu qu’ils n’ont rien dit (de mal), alors qu’en vérité, ils ont bel et bien proféré un blasphème, et rejeté la foi après avoir embrassé l’islam. Et ils ont projeté (un complot) qu’ils n’ont pas été en mesure de mettre à exécution. Cette vengeance constituait leur unique réponse à la générosité de Dieu – et de Son Messager – par laquelle ils se sont enrichis ! S’ils se repentent, ce sera bien meilleur pour eux. Mais s’ils se détournent, Dieu leur infligera un douloureux châtiment, ici-bas comme dans l’au-delà ; et ils n’auront, sur terre, ni allié ni protecteur.

    9:75 Certains d’entre eux avaient pris un engagement envers Dieu : « S’Il nous donne de Sa grâce, nous donnerons l’aumône et nous serons du nombre des gens de bien. »

    9:76 Mais lorsqu’Il leur donna de Sa grâce, ils devinrent avares et se détournèrent, pleins d’aversion.

    9:77 Par conséquent, Il fit naître l’hypocrisie dans leur cœur ; cela jusqu’au jour où ils Le rencontreront. Cela pour avoir violé la promesse qu’ils avaient faite à Dieu et pour avoir menti.

    9:78 Ne savent-ils pas que Dieu connaît leurs (pensées) profondes et leurs conversations secrètes, et qu’Il connaît parfaitement les choses cachées ?

    9:79 Ceux-là dirigent leurs calomnies contre les croyants faisant de bon gré des aumônes, et contre ceux qui ne trouvent que leurs maigres moyens à offrir. Ils se moquent d'eux. Dieu se moquera d'eux. Et ils auront un supplice cruel.

    9:80 Que tu demandes pardon pour eux, ou que tu ne le demandes pas – et même si tu demandes pardon pour eux soixante-dix fois – Dieu ne leur pardonnera pas. Cela parce qu’ils n’ont pas cru en Dieu et en Son Messager, et que Dieu ne guide point les pervers.

    9:81 Ceux qui ont été laissés en arrière (lors de l’expédition de Tabouk) se sont réjouis de pouvoir rester chez eux derrière le Messager, car ils répugnaient à faire effort de leurs biens et de leur vie dans le sentier de Dieu. Ils dirent : « Ne partez pas au combat par cette chaleur ! » Dis : « Le feu de l’Enfer est plus intense en chaleur. » Si seulement ils comprenaient !

    9:82 Qu’ils rient un peu ; ils pleureront beaucoup en récompense de ce qu’ils auront acquis.

    9:83 Si Dieu te ramène vers un groupe de ces gens-là et qu’ils te demandent de partir au combat, alors dis : « Vous ne sortirez plus jamais en ma compagnie et vous ne combattrez plus jamais d’ennemis à mes côtés. Vous avez été contents de rester chez vous la première fois ; demeurez donc chez vous en compagnie de ceux qui se tiennent en arrière. »

    9:84 N’accomplis jamais la prière (funéraire) sur l’un d’entre eux qui meurt, et ne te tiens pas debout auprès de sa tombe. Ils n’ont pas cru en Dieu et en Son Messager et ils sont morts en pervers.

    9:85 Que ni leurs biens ni leurs enfants ne t’émerveillent ! Dieu ne veut par cela que les châtier en cette vie et les voir rendre l’âme alors qu’ils sont toujours négateurs.

    9:86 Lorsqu’est révélée une sourate (qui dit) : « Croyez en Dieu et faites effort aux côtés de Son Messager », les hommes riches parmi eux te demandent quand même d’être dispensés (du combat) et disent : « Laisse-nous avec ceux qui restent assis (chez eux). »

    9:87 Ils préfèrent rester avec celles qui restent en arrière. Leur cœur a été scellé, alors ils ne comprennent rien.

    9:88 Mais le Messager et ceux qui croient avec lui, firent effort de leurs biens et de leur vie. Ceux-là auront toutes les bonnes choses et ce sont eux qui réussiront.

    9:89 Dieu a préparé pour eux des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux pour qu’ils y demeurent éternellement. Voilà l’énorme succès !

    9:90 Ceux parmi les Bédouins qui avaient une excuse sont venus te demander d’être dispensés. Et ceux qui ont menti à Dieu et à Son Messager sont restés assis chez eux. Un douloureux châtiment affligera les négateurs d’entre eux.

    9:91 S’ils sont sincères envers Dieu et son Messager, nul reproche ne sera fait aux faibles ni aux malades ni à ceux qui ne trouvent pas de quoi dépenser (pour la cause de Dieu). Nul reproche, non plus, à ceux qui font le bien. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

    9:92 Nul reproche ne sera fait, non plus, à ceux qui vinrent te trouver pour que tu leur fournisses une monture et à qui tu as dit : « Je ne trouve pas de monture pour vous. » Ils s’en sont retournés les yeux débordant de larmes, tristes de ne pouvoir trouver de quoi dépenser.

    9:93 Le blâme n’est dirigé que contre ceux qui te demandent d’être dispensés alors qu’ils sont riches. Ils préfèrent rester avec celles qui

    9:94 Ils vous présentent des excuses quand vous revenez à eux. Dis : « Ne présentez pas d’excuses ; nous ne vous croirons pas. Dieu nous a déjà informés à votre sujet. Dieu et Son messager verront vos actions. Puis vous serez ramenés vers Celui qui connaît l’invisible et le visible et alors, Il vous informera de ce que vous faisiez. »

    9:95 Lorsque vous retournerez vers eux, ils vous feront des serments, au nom de Dieu, pour que vous les laissiez tranquilles. Mais détournez-vous d’eux, car ils sont impurs et leur refuge est l’Enfer, en rétribution de ce qu’ils ont acquis.

    9:96 Ils vous font des serments afin d’être agréés de vous ; mais même si vous les agréez, Dieu, Lui, n’agrée pas les transgresseurs.

    9:97 Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et leur hypocrisie ; ce sont les plus susceptibles d’être ignorants des limites que Dieu a révélées à Son messager. Dieu est Omniscient et Sage.

    9:98 Parmi les Bédouins, certains considèrent comme une perte ce qu’ils dépensent (pour la cause de Dieu) et attendent pour vous un revers de fortune. Que le malheur les cerne de partout ! Dieu entend tout, et Il est Omniscient.

    9:99 Parmi les Bédouins, certains croient en Dieu et au Jour dernier et considèrent ce qu’ils dépensent comme un moyen de se rapprocher de Dieu et de bénéficier des invocations du Messager. C’est vraiment, pour eux, un moyen de se rapprocher (de Dieu) et Dieu les admettra en Sa miséricorde. Certes, Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

    9:100 Les précurseurs, les tout premiers d'entre les émigrés et les Ansars (auxiliaires), ainsi que ceux qui les ont suivis dans les bonnes actions, Dieu les agrée et ils L’agréent. Il a préparé pour eux des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès !

    9:101 Parmi les Bédouins qui vous entourent, il y a des hypocrites. Et parmi les habitants de Médine, certains s’obstinent dans leur hypocrisie, mais tu ne les connais pas, (ô Mohammed). Nous les connaissons et Nous les châtierons par deux fois ; puis, ils seront envoyés vers un douloureux châtiment.

    9:102 Il y en a d’autres qui ont reconnu leur faute d’avoir mêlé de bonnes actions à de mauvaises. Il se peut que Dieu accueille leur repentir, car Il est certes Pardonneur et Miséricordieux.

    9:103 Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les épures ; et prie pour eux. Certes, ta prière est un apaisement pour eux. ieu entend tout, et Il est Omniscient.

    9:104 Ne savent-ils pas que c’est Dieu qui accueille le repentir de Ses serviteurs et qui reçoit les aumônes ? Et que c’est Lui qui est Pardonneur et Miséricordieux ?

    9:105 Dis-leur : « Agissez ! Car Dieu, de même que Son messager et les croyants, verront vos actions ; puis, vous serez ramenés vers Celui qui connaît l’invisible et le visible et Il vous informera alors de ce que vous faisiez. »

    9:106 D’autres sont laissés dans l’attente du décret de Dieu, qu'Il les châtie ou leur pardonne. Dieu est Omniscient et Sage.

    9:107 Ceux qui ont érigé une mosquée par nuisance, impiété, schisme entre les croyants, et qui (l’utilisent) comme lieu de rencontre pour ceux qui, dans le passé, se sont battus contre Dieu et Son messager, ceux-là jurent en disant : « Nous n'avons voulu que le bien ! ». Dieu atteste que ce sont des menteurs.

    9:108 Ne te tiens jamais (debout pour prier) dans cette mosquée. Car une mosquée fondée dès le premier jour sur la piété mérite plus que tu t’y tiennes (pour prier) ; on y trouve des gens qui aiment se purifier, et Dieu aime ceux qui se purifient.

    9:109 Celui qui fonde son édifice sur la piété et l’agrément de Dieu est-il le meilleur ? Ou bien est-ce celui qui pose les assises de son édifice sur le bord d’une falaise croulante et dont l’édifice bascule avec lui dans le feu de l’Enfer ? Dieu ne guide pas les injustes.

    9:110 L’édifice qu’ils ont érigé sera toujours une source de doute dans leur cœur, jusqu’à ce que ce dernier se déchire en morceaux. Dieu est Omniscient et Sage.

    9:111 Certes, Dieu a acheté des croyants leur personne et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier de Dieu, ils tuent et se font tuer. C’est une promesse à laquelle Il s’est engagé dans la Torah, l’Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle à Ses promesses que Dieu ? Réjouissez-vous donc du marché que vous avez conclu, car c’est là le triomphe suprême.

    9:112 Oui, de ceux qui se repentent, qui adorent et qui louangent, qui jeûnent, qui s’inclinent, qui se prosternent (en prière), qui enjoignent le bien et interdisent le mal et qui respectent les limites établies par Dieu, de ceux-là annonce la bonne nouvelle aux croyants !

    9:113 Il n’appartient pas au Prophète ni aux croyants d’implorer le pardon pour les polythéistes – même s’il s’agit de proches parents – après qu’il leur soit devenu clair que ce sont les gens de l’Enfer.

    9:114 Abraham n’a demandé le pardon pour son père qu’à cause d’une promesse qu’il lui avait faite. Mais dès qu’il comprit clairement (que son père) était un ennemi de Dieu, il le désavoua. Certes, Abraham avait le cœur tendre et était indulgent.

    9:115 Dieu n’est point tel à égarer un peuple après l'avoir guidé et lui avoir montré clairement ce qu’il doit éviter. Certes, Dieu est Omniscient.

    9:116 C’est à Dieu qu’appartient le royaume des cieux et de la terre. Il donne la vie et Il donne la mort. Vous n’avez, en dehors de Dieu, ni protecteur ni secoureur.

    9:117 Dieu a accueilli le repentir du Prophète, comme celui des Mouhajirines (immigrants) et des Ansars (auxiliaires de Médine) qui le suivirent à un moment difficile après que le cœur d’une partie d’entre eux eut été sur le point de dévier. Il accueillit alors leur repentir, car Il est Compatissant et Miséricordieux envers eux.

    9:118 (Il a également accueilli le repentir) des trois qui étaient restés en arrière.La terre, bien que vaste, leur paraissait soudainement bien étroite ; ils se sentaient à l’étroit dans leur propre personne, jusqu’à ce qu’ils réalisent qu’il n’y avait d’autre refuge, contre Dieu, qu’auprès de Lui. Puis Il se tourna vers eux, afin qu’eux aussi se tournent vers Lui (repentants). Certes, Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

    9:119 Ô vous qui croyez ! Craignez Dieu et soyez avec les véridiques.

    9:120 Il n’appartient pas aux habitants de Médine ni aux Bédouins autour d’eux de traîner loin derrière le Messager de Dieu ni de préférer leur propre vie à la sienne. Car ils n’éprouveront ni soif ni fatigue ni faim dans le sentier de Dieu ; et ils ne fouleront aucun chemin en suscitant la colère de l’ennemi et n’auront le dessus sur aucun d’eux sans qu’il ne leur soit écrit pour cela une bonne action. En vérité, Dieu ne laisse pas perdre la récompense des bienfaiteurs.

    9:121 Ils ne feront aucune dépense minime ou importante, ne traverseront aucune vallée sans que cela ne soit inscrit à leur actif, de sorte que Dieu les récompense pour le meilleur de ce qu’ils auront fait.

    9:122 Les croyants ne devraient pas quitter leur foyer tous en même temps. De chaque troupe, seul un groupe devrait sortir, de sorte que (ceux qui restent en arrière) et qui viennent à acquérir des connaissances religieuses puissent les communiquer à leur peuple à leur retour chez eux afin que ce dernier soit sur ses gardes.

    9:123 Ô vous qui croyez ! Combattez les mécréants qui sont près de vous ; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez que Dieu est avec ceux qui se prémunissent.

    9:124 Quand une sourate est révélée, certains d’entre eux disent : « Quel est celui d’entre vous dont elle fait croître la foi ? » Quant aux croyants, elle fait certes croître leur foi et ils s’en réjouissent.

    9:125 Quant à ceux qui ont une maladie au cœur, elle ajoute du doute à leur doute et ils meurent en étant mécréants.

    9:126 Ne voient-ils pas que chaque année, ils sont testés une ou deux fois ? Malgré cela, ils ne se repentent pas et ne se rappellent pas.

    9:127Quand une sourate est révélée, ils se regardent les uns les autres et (se disent) : « Est-ce que quelqu’un vous voit ? » Puis ils se détournent. Dieu a détourné leur cœur car ce sont des gens qui ne comprennent rien.

    9:128 Certes vous est venu un Messager choisi parmi vous auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude envers vous, compatissant et miséricordieux envers les croyants.

    9:129 Alors s’ils se détournent, (ô Mohammed), dis : « Dieu me suffit. Nul dieu autre que Lui. C’est en Lui que je place ma confiance ; Il est le Seigneur du Trône immense.

Commentaires

Sélections